Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

A peine sorti de prison, l’homme qui a giflé Emmanuel Macron dérape déjà…

Publié par Céline le 12 Sep 2021 à 8:57
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Damien Tarel, l’homme qui a été condamné à quatre mois de prison ferme après avoir giflé le Chef de l’État Emmanuel Macron dans la Drôme, affirme n’avoir « aucun regret » dès sa sortie de prison samedi.

>>> À lire aussi : Alain Robert : pour protester contre le pass sanitaire, il escalade une tour de la Défense à mains nues (vidéo)

L’homme qui a giflé Emmanuel Macron affirme n’avoir « aucun regret »

Damien Tarel, l’homme qui a été condamné à quatre mois de prison ferme après avoir giflé le Chef de l’État Emmanuel Macron, affirme au micro de BFMTV n’avoir aucun regret. En effet, il confirme qu’il s’agissait juste d’un petit soufflet, et qu’il pense que le Chef de l’État s’en est remis extrêmement bien.

Il stipule également qu’il ne s’agit en aucun cas d’un tabassage comme il a pu y en avoir lors des manifestations de « gilets jaunes » où il s’agit d’un peuple qui exprime son mécontentement.

>>> À lire aussi : Toulouse : quel était le symbole que portaient plusieurs dizaines de manifestants contre le pass sanitaire ? 

A peine sorti de prison, L’homme qui a giflé Emmanuel Macron dit n’avoir « aucun regret »

Le peuple est littéralement muselé, comment peut-il s’exprimer ?

Cet homme vivant au RSA avait été jugé en comparution immédiate deux jours après les faits. Il avait alors reconnu son ancrage à la droite du spectre politique. Damien déclare que ce jour-là, il était venu pour contester le président Emmanuel Macron. Il s’est alors aperçu que ce sont des travailleurs gilets jaunes qui étaient là pour manifester leur mécontentement. Généralement, des personnes qui travaillent très dur, souvent âgés. Et que ces derniers s’étaient fait exfiltrer par des forces de police payées par leurs impôts. Cela l’a mis hors de lui !

Il affirme en effet que le peuple est littéralement muselé. Et qu’il est donc impossible pour eux de faire passer leurs idées. Damien Tarel a également l’intention de se rendre aux manifestations anti-pass sanitaire prévues. Pour lui, il s’agit de sa nouvelle priorité en étant sorti de prison, au moins pour le symbole.

>>> À lire aussi : TPMP : sans pass sanitaire, Fabrice Di Vizio participe à l’émission… depuis la rue ! (Vidéo) 

Source : LePoint