Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Delphine Jubillar : Après la réactivation de son téléphone, ses proches ont cherché à la joindre et restent perplexes !

Publié par Romane TARDY le 11 Fév 2021 à 9:50
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Delphine Jubillar a disparu depuis maintenant presque deux mois. Mardi 9 février, son portable s’est mystérieusement réactivé. Ses proches ont alors cherché à la joindre mais Cédric Jubillar, son mari, reste perplexe.

Delphine Jubillar

A lire aussi : Affaire Delphine Jubillar : ce « voisin pressant » qui effrayait la jeune femme dans le viseur des enquêteurs

Delphine Jubillar : son téléphone réactivé mais pas de nouvelles…

C’est une affaire que personne n’explique. Après deux mois d’enquête, Delphine Jubillar reste introuvable. Des signes étranges surviennent. Après un message vide sur son compte Facebook, c’est son téléphone qui s’est réactivé ce mardi vers 21 heures. La jeune femme serait-elle bien encore en vie ? Ses proches ont alors immédiatement cherché à la joindre sur ce même numéro mais sans succès.

Parmi eux, Cédric Jubillar, son mari, a expliqué qu’il avait prévenu les proches de cette « activité soudaine sur le compte Messenger de Delphine » . Ce compte était devenu actif, a rapporté son avocat Me Jean-Baptiste Alary. Cédric Jubillar a alors envoyé un message mais sans réponse. Le portable serait resté allumé pendant plusieurs heures cette soirée-là. Toute personne qui a cherché à la joindre sur son numéro ou par les réseaux sociaux n’y est pas parvenu.

Ses proches sont perplexes

Encore une drôle de découverte qui trouble l’enquête. Cédric Jubillar est resté « perplexe » face à ce qui pourrait être un signe de vie. « Il ne sait pas quoi en penser » , a rapporté son avocat. Il pourrait également s’agir d’un hack qui contrôlerait le téléphone à distance sinon la personne qui a retrouvé le téléphone a fait une fausse manipulation.

Me Jean-Baptiste Alary n’est pas très optimiste et craint des lueurs d’espoir en vain : « J’ai du mal à croire à une activité volontaire » . Toutefois, cela pousse les enquêteurs à retrouver le mystérieux appareil, qui devient élément clé dans l’enquête. Il avait cessé d’émettre le mardi 16 décembre dans un rayon de 2 kilomètres du domicile.

Source : Actu Toulouse

A lire aussi : Delphine Jubillar : Son ami se confie sur l’attitude étrange de la famille de l’infirmière !

0