Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Disparition de Justine Vayrac : le père de son fils s’exprime pour la première fois

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 05 Nov 2022 à 10:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Présent aux obsèques de Justine Vayrac à Tauriac, dans le Lot, le père de son fils, Alexandre s’est confié pour la première fois sur cette tragédie.

Publicité

À lire aussi : « Elle est peut-être tombée et il a paniqué… » : Le témoignage choc de deux amis de Lucas, suspect passé aux aveux dans l’affaire Justine

Justine Vayrac a été enterrée dans l’intimité au cimetière de Tauriac, son village d’origine. La jeune femme de 20 ans y vivait avec sa famille. Selon les informations relayées, 200 à 300 personnes étaient présentes à la cérémonie religieuse à l’église Saint-Martial avant son inhumation.

La gendarmerie a bouclé le petit village qui compte environ 400 habitants. Les autorités ont aussi interdit l’accès à la presse à la demande de la famille de la défunte. L’objectif était d’assurer la tranquillité des obsèques qui ont eu lieu le vendredi 4 novembre dernier. Au micro de nos confrères du Parisien, Alexandre s’est laissé aller à quelques confidences sur la mère de son fils Gabin.

Publicité

« Elle restera toujours sa maman »

L’étudiante passait la soirée avec ses amis dans la nuit du 22 au 23 octobre dernier. Pour rappel, elle avait disparu vers 4 heures du matin près d’une boîte de nuit de Brive. Selon plusieurs sources, elle se serait sentie mal en discothèque. De ce fait, elle aurait décidé de partir dormir dans sa voiture.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Raccompagnée par l’un de ses amis, Justine Vayrac aurait croisé une connaissance qui n’est autre que le suspect. Elle serait restée avec lui et ne serait plus revenue dans la discothèque. Sur l’indication de Lucas L., mis en examen pour viol, meurtre et séquestration, son corps a été retrouvé enterré en Corrèze.

Publicité

À la fin de sa garde à vue, l’agriculteur de 21 ans qui a commis cet acte a avoué « avoir mis fin à la vie de la victime alors qu’ils étaient tous deux à son domicile et qu’ils venaient d’avoir un rapport s*xuel consenti », selon le parquet. Face aux enquêteurs, l’individu a dit avoir « donné un coup de poing, ce qui aurait occasionné le déc*s ». Il s’est ensuite servi d’un « engin agricole » pour « enfouir le corps » en forêt.

Publicité

L’autopsie de son corps a révélé que Justine Vayrac a perdu la vie des suites d’un étranglement. Malgré leur rupture depuis un an et demi, Alexandre a fait le trajet de Toulouse à Tauriac pour assister aux funérailles de son ancienne compagne. Lors de cette interview, le père de Gabin a assuré qu’il « fera en sorte de parler d’elle, pour qu’elle soit toujours vivante auprès de lui ». Puis, il a ajouté : « Elle restera toujours sa maman ».

À lire aussi : Justine Vayrac : ce SMS troublant de son tueur présumé qui vient d’être dévoilé

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Justine Vayrac, appréciée et aimée de tous

Depuis la naissance de Gabin, Justine Vayrac a fait de son fils sa priorité. Toujours au micro du Parisien, son ami Vincent a révélé qu’elle voulait toujours passer du temps avec son garçon. « Ça la minait de ne pas le voir (…) C’était son rayon de soleil », confie-t-il.

De son côté, Gérard Flament, le premier adjoint à la marie de Tauriac a assuré qu’elle entretenait de bons rapports avec tout le monde. « C’était une jeune femme merveilleuse, généreuse, douce et une formidable maman », fait-il savoir.

Publicité

Suite à sa disparition, ses amis ont pris l’initiative d’organiser une marche blanche. Ce rassemblement se tiendra dans le village voisin de Saint-Céré, le dimanche 6 novembre prochain à partir de 13h30.

À lire aussi : Lola : les hommages bouleversants des proches lors des funérailles de l’adolescente de 12 ans