Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Disparition d’un célèbre journaliste français

Publié par Léa Lecuyer le 20 Mar 2023 à 14:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Jean-François Fogel était qualifié de journaliste pionnier de la presse en ligne en co-créant les supports web du journal télévisé de Franceinfo et du journal papier du Monde.

Publicité

À lire aussi : Disparition d’une star de la télévision française

L’univers de la presse a perdu l’un de ses plus grands acteurs. Alors qu’il a marqué un tournant dans le domaine du journalisme en développement notamment le site internet lemonde.fr dans les années 2000, Jean-François Fogel s’est éteint à l’âge de 76 ans, ce dimanche 19 mars. Une triste nouvelle que son épouse a partagée à l’AFP.

Journaliste et essayiste, il a perdu la vie brutalement des suites d’une hémorragie cérébrale. Jean-François Fogel avait débuté sa carrière à l’AFP (Agence France-Presse) et s’était notamment démarqué par son travail dans de nombreuses rédactions telles que Libération ou encore Le Point.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Des années 90 jusqu’à 2002, Jean-François Fogel avait été recruté en tant que conseiller auprès de la direction du journal Le Monde. En 1994, il participera à la création d’une nouvelle formule afin de relancer le célèbre quotidien. Par la suite, il se dirigera vers le service numérique du Monde pour travailler sur la stratégie et la conception rédactionnelle du journal et sera à l’origine du lancement de lemonde.fr.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Zoé Valdés (@zoevaldesofficialpage)

Publicité

À lire aussi : Mort du père de Pierre Palmade dans un accident de voiture

Un professionnel du numérique et de la plume

S’il a été un acteur majeur de la presse numérique, Jean-François Fogel s’est aussi fait connaître par ses ouvrages. C’est avec Bruno Patino, aujourd’hui président d’Arte, que le journaliste coécrit « La presse sans Gutenberg » en 2005 et « La condition numérique » en 2013. Deux ouvrages visant à traiter du tournant numérique de la presse. Ensemble, ils ont également élaboré le site francetvinfo.fr.

Alors que Cuba, le Honduras, ou le Venezuela apparaissent dans les 28 derniers pays du classement 2022 de la liberté de la presse selon l’étude de Reporters sans frontières, Jean-François Fogel étaient l’un des dirigeants de la Fondation pour un nouveau journalisme en Amérique Latine. Une institution d’ailleurs conçue par le célèbre écrivain, Gabriel García Márquez.

Publicité

Auteur de « Morand-Express » (1980), « Fin de siècle à La Havane » (1993), et « Le Testament de Pablo Escobar » (1994), Jean-François Fogel s’est également essayé à la pédagogie en tant que professeur à l’École de journalisme de Sciences Po.

À lire aussi : Déclarée morte, une femme est retrouvée 30 ans après sa disparition

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN