Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Emmanuel Macron au bout du rouleau ? Cette confidence qui inquiète les Français

Publié par Justine le 07 Juin 2021 à 14:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

D’après le gouvernement, le taux d’incidence est en baisse et la situation suite à l’apparition du Covid-19 s’améliore grandement. À ce stade de la pandémie, Emmanuel Macron est-il prêt à tout abandonner ? Contre toute attente, ses aveux lors d’un bain de foule à Saint-Cirq-Lapopie laissent dubitatifs.

Emmanuel Macron se confie

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron très cash : « Je vais devoir prendre des décisions difficiles »

Emmanuel Macron épuisé par la situation

Alors qu’Emmanuel Macron débute son Tour de France, il profite d’un bain de foule pour répondre aux inquiétudes des Français. Suite à la question d’une habitante à propos des vaccins, il se confie : « On a fait une réunion ce matin. Vous savez, le fameux Conseil de défense sanitaire. C’était le soixante-troisième. J’en peux plus de ces réunions » .

Il s’avère que le Président ne supporte plus la situation actuelle après un an et demi de pandémie. Toutefois, cette confession est plus surprenante qu’elle n’y paraît. En effet, c’est le Chef de l’État lui-même qui a instauré ces réunions au début de la pandémie, rappelle Le Parisien !

>>> À lire aussi : La « Covida » : Quel est ce mouvement qui se répand en France ?

Les dernières décisions d’Emmanuel Macron

En réunion de crise tous les mercredis, Emmanuel Macron prend des décisions qui concernent l’ensemble des Français. À l’image de mercredi dernier où il a été décidé que la vaccination est ouverte à tous les adolescents âgés de 12 à 18 ans dès la mi-juin.

Un des proches du Président avait indiqué il y a quelques semaines : « Les réunions qui suivent les réunions, avant d’autres réunions. Ça use et ça fatigue parfois, c’est vrai » . Fort heureusement, il semblerait que la circulation du coronavirus diminue fortement dans l’Hexagone. D’après Olivier Véran, il convient d’attendre les mois de novembre et décembre avant de crier victoire.

>>> À lire aussi : Fin de la pandémie : Olivier Véran donne une date (vidéo)

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0