Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Emmanuel Macron très cash : « Je vais devoir prendre des décisions difficiles »

Publié par Deborah le 05 Juin 2021 à 6:59
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En déplacement à Martel, dans le Lot, ce jeudi, Emmanuel Macron a annoncé qu’il devra « prendre des décisions difficiles. » Interrogé sur la contestée réforme des retraites, il pense qu’elle ne peut « être reprise » telle qu’elle est aujourd’hui.

La suite après cette publicité
emmanuel macron reforme retraites bain de foules

>>> A lire aussi : Emmanuel Macron dezingué en public : Cette phrase choc (vidéo)

Un Tour de France avec son bâton de pèlerin

La suite après cette vidéo

Une carte postale en guise de première tournée au plus près des Français. Mercredi, le président de la République se promenait dans les charmantes rues médiévales de Saint-Cirq-Lapopie, élu village préféré des Français en 2012. Bains de foule et échanges avec les élus, le chef de l’État muni de « son bâton de pèlerin », comme il aime le rappeler, a fait de nouvelles annonces. Il a dévoilé un plan de reconquête du tourisme pour ce secteur, fortement touché par la crise sanitaire. Ses objectifs ? Améliorer les formations, valoriser davantage notre patrimoine français,« monter en qualité nos infrastructures » ainsi qu’investir dans le numérique.

La suite après cette publicité

Ce fut également l’occasion d’annoncer l’ouverture de la vaccination pour les 12-18 ans, et ce, dès le 15 juin. Concernant la garantie jeunes universelle, Emmanuel Macron a dit qu’il ne croyait pas « à l’idée qu’on donne de l‘argent sans condition. » 

La réforme des retraites : pour maintenant ou pour jamais ?

Jeudi, il s’est rendu dans la commune de Martel. Dans la matinée, il a échangé avec une trentaine de retraités. Par la suite, le Président a arpenté les rues principales, à la rencontre des Martelais. Questionné sur la réforme des retraites, suspendue en raison de la crise sanitaire, le chef de l’État a annoncé que celle-ci ne sera pas la même. « Je ne pense pas que la réforme qui était initialement envisagée puisse être reprise en l’état. » a-t-il affirmé. Cependant, Emmanuel Macron affirme que pour l’instant « rien est exclu. » 

La suite après cette publicité

Ainsi, Emmanuel Macron a confirmé sa volonté de se concentrer sur la relance économique. Il souhaite observer « comment le pays avance et ce qu’on est prêt collectivement à faire.«  D’ici le mois d’avril, le président de la République devrait recevoir un rapport de la Cour des comptes sur la dette ainsi qu’un autre du Conseil d’orientation des retraites. Ces rapports devront l’orienter dans son choix final. La réforme des retraites divise toujours autant les Français. Selon le dernier sondage mené par l’Ifop et le JDD, 47% de Français pensent qu’il ne faut pas la relancer contre 53% pour le « oui ».

>>> A lire aussi : Emmanuel Macron fait une annonce choc !

Emmanuel Macron : le président des riches ?

La suite après cette publicité

Lors de ce déplacement, le chef de l’État défend son bilan, que ce soit sur sa gestion de la crise sanitaire ou encore sur sa politique économique. À cet égard, il est revenu sur le sujet des impôts, qu’il ne souhaite pas augmenter. « Il faut produire des richesses pour redistribuer et on l’oublie trop dans notre pays » a-t-il estimé, lors d’une discussion avec les retraités Martelais. Emmanuel Macron tranche. Il ne souhaite toujours pas taxer les plus riches. À ses détracteurs qui le surnomment le « président des riches », il répond « Je m’en fous! » 

À la question « Serez-vous candidat en 2022 ? » Emmanuel Macron a préféré jouer la carte de la prudence : « C’est trop tôt pour le dire. Je vais devoir prendre des décisions, certaines difficiles«  et peut-être que le résultat de certaines d’entre elles « ne rendront pas possible » sa candidature pour un deuxième mandat.

>>> A lire aussi : Emmanuel Macron au plus mal : le gros scandale qui vient d’éclater

Source : Les Echos

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.