Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Emmanuel Macron complètement perdu : cette décision qu’il n’arrive pas à prendre

Publié par Romane TARDY le 11 Juil 2023 à 13:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Alors que les « 100 jours d’apaisement » arrivent à leur terme, une prise de parole d’Emmanuel Macron est fortement attendue. Pourtant, le président ne semble pas décidé…

La suite après cette publicité

À lire aussi : Emmanuel Macron en joie : la vidéo qui fait scandale pendant les émeutes

Une prise de parole d’Emmanuel Macron très attendue pour le 14 juillet

Ce vendredi, c’est la fête nationale. Malheureusement, au vu du climat actuel, les festivités vont être perturbées : de nombreux feux d’artifice vont être annulés et le gouvernement veut limiter les dégâts qui pourraient se produire lors de cette soirée.

La suite après cette publicité

De plus, elle marquera la fin des « 100 jours d’apaisement » décrétés par Elisabeth Borne après le passage en force de la réforme des retraites. À cette date, une prise de parole d’Emmanuel Macron est très attendue pour faire un bilan, surtout après l’augmentation des violences suite à la mort de Nahel. Le président ne s’est pas encore directement adressé aux Français sur ces événements. Certains s’attendent aussi à un potentiel remaniement du gouvernement.

Par ailleurs, traditionnellement, le président est censé accorder une interview le jour de la fête nationale. Néanmoins, Emmanuel Macron s’était adonné à cet exercice seulement en 2020 et 2022.

macron
La suite après cette publicité

À lire aussi : « Compliqué à gérer » : Anne-Claire Coudray tacle Emmanuel Macron

Le président pas prêt à s’exprimer ?

Le chef de l’État serait encore dans le flou. En effet, aucune chaine n’aurait, pour le moment, été contactée pour mener cet échange à seulement quelques jours de l’échéance. Selon l’entourage du président auprès de l’AFP, cette prise de parole n’est donc pas garantie : « Rien n’est figé, rien n’est décidé, tout peut bouger à tout moment » .

La suite après cette publicité

Le chef de l’État pourrait craindre que cette prise de parole relance les tensions. En effet, la Première ministre, dans une interview au Parisien, a décrit les soirs du 13 et 14 juillet comme « deux jours sensibles » et a alors promis de déployer « des moyens massifs pour protéger les Français » .

Actuellement au sommet de l’Otan, le président pourrait simplement repousser cette prise de parole, le temps de bien la préparer. Selon son entourage, il devrait quand même s’exprimer devant les Français « avant la pause estivale » du gouvernement, soit avant fin juillet.

À lire aussi : Remaniement : Ces ministres qui pourraient arriver au gouvernement