Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

« Escroc de la justice » : Éric Dupond-Moretti pris à partie par un fiché S armé

Publié par Felix Mouraille le 31 Mai 2022 à 13:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce lundi 30 mai, vers 18h30, le ministre de la justice, Éric Dupond-Moretti, a été pris à partie. Alors qu’il se trouvait en déplacement électoral à Ermont (Val-d’Oise), un fiché S d’extrême droite l’a insulté.

Éric Dupont-Moretti impliqué dans une affaire

En fin d’après-midi, un fiché S a insulté Éric Dupond-Moretti, avant d’être interpellé. L’individu a crié, au garde des Sceaux, des insultes comme « escroc de la justice » , sans toutefois menacer directement le ministre de la Justice.

Agression d’Éric Dupond-Moretti : L’homme placé en garde à vue

L’homme, de 46 ans, a scandé plusieurs injures. Le fiché S a directement été interpellé. Même s’il n’a pas proféré de menaces directes, il possédait quand même un « petit couteau suisse » . Mais, il a gardé cette arme sur lui et ne l’a pas utilisé contre Éric Dupond-Moretti.

Après cet événement, l’individu a été directement placé en garde à vue.

Il « voulait en découdre avec nous »

La Chancellerie a tenu à réagir après cet événement : « Il a tenu des propos très véhéments citant le nom de Damien Rieu et d’autres du mouvement identitaire. Visiblement il ne cherchait pas le dialogue, ni la confrontation d’idées » .

La députée d’Horizons, Nama Moutchou, présente sur place, a aussi témoigné. « Il voulait apparemment en découdre avec nous alors que nous échangions paisiblement avec des habitants à Ermont. {…} Nous ne céderons pas aux intimidations » .

0