Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Hommage à Samuel Paty : Un élève crie « Allah Akbar » , la réaction de son père est choquante

Publié par Sacha JOUANNE le 19 Oct 2021 à 16:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans un établissement scolaire de la Drôme, un élève a crié « Allah Akbar » durant l’hommage à Samuel Paty, vendredi 15 octobre dernier. Appelé sur place suite à cet incident, le père de ce jeune garçon est venu mais a félicité son fils pour son geste et a également insulté le personnel du collège. En conséquence, ce dernier a été placé en garde à vue par la police.

samuel-paty-hommage-incident-eleve-pere-garde-a-vue

>>> À lire aussi : Samuel Paty : Le père auteur de la vidéo qui a joué un rôle dans la mort du professeur sort du silence

Un élève provoque un incident durant l’hommage à Samuel Paty

Le vendredi 15 octobre dernier, plusieurs millions d’élèves de la France entière ont fait une minute de silence en la mémoire de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie décapité, il y avait tout juste un an, le 16 octobre 2020. Cependant, un élève n’a pas respecté ce moment de recueillement. En effet, d’après une source policière à BFMTVun jeune garçon a crié « Allah Akbar » durant cet hommage, au sein du collège Jean Zay de Valence, dans la Drôme (26).

Suite à cet incident, la direction du collège a immédiatement appelé le père de cet adolescent. Une fois sur place, il lui a été annoncé la sanction à l’égard de son fils. Ce dernier a eu un avertissement. Cependant, d’après Le Dauphiné Libéré, à son arrivée, le père de famille aurait félicité son fils pour son geste mais également insulté le personnel de ce collège jusqu’à même proférer des menaces.

Le père de cet adolescent placé en garde à vue

Au vu de la tournure que prenait l’incident, la direction du collège a pris la décision d’avertir la police. Les forces de l’ordre se sont alors rendues sur les lieux afin d’interpeller le père de famille et ainsi de le placer en garde à vue. Cet homme âgé de 43 ans, répondant au nom de Hamid A., serait déjà connu des services de police et la de justice pour d’anciennes histoires. Une perquisition a notamment eu lieu à son domicile.

Mais cet événement n’est pas le seul qui est survenu dans les écoles durant l’hommage à Samuel Paty de ce vendredi 15 octobre. En effet, 98 incidents ont été recensés selon Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale. Il s’est notamment confié à ce sujet en apportant des explications : « Ce sont des incidents de nature variable : des interruptions pendant les hommages, un élève qui dit n’importe quoi ou un élève qui est menaçant. Tout ceci reste des cas très isolés et que nous traitons, il y a un suivi » .

>>> À lire aussi : Un adolescent abat ses parents pour « prendre sa vie en main »

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0