Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« T’es une chèvre, t’es nulle, t’es bonne à rien » : des gymnastes livrent des témoignages poignants sur la maltraitance dans leur carrière

Publié par Victor Adan Vergara le 15 Mai 2023 à 17:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce dimanche, Stade 2 recueillait, dans un reportage, les témoignages de six anciennes gymnastes de l’équipe de France. Elles dévoilent de terribles faits de maltraitance. Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports, a annoncé l’ouverture d’une enquête.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Évitez de mettre mon nom » : Kylian Mbappé pousse un gros coup de gueule

Un reportage choc dans Stade 2

Après le scandale de la FFF, en voilà un autre… Six anciennes gymnastes témoignaient. Quatre à visage découvert. Ce dimanche 14 mai, était diffusé lors de l’émission Stade 2 un reportage sur les maltraitances physiques et psychologiques que certaines gymnastes ont subies tout au long de leur carrière.

La suite après cette publicité

À l’instar de deux athlètes, Clara Della Vedova a dénoncé de nombreuses insultes qu’elle a dû encaisser sur son poids. Elle se rappelle : « T’es une chèvre, t’es nulle, t’es bonne à rien. (…) C’est quand que tu vas arrêter de grossir ? » .

La suite après cette vidéo
gymnastique maltraitance france sport scandale amélie oudea-castera politique enquête

Le climat était si horrible que quand cette dernière se blesse au tendon d’Achille avant les JO de Londres en 2012, c’est un soulagement. Elle raconte avoir ressenti cela car « tout ça en finissait » .

La suite après cette publicité

À lire aussi : Kev Adams au cœur d’un scandale financier, il sort du silence

Gifle, maltraitance…

Marine Petit avait 15 ans à l’époque. Elle dit avoir été giflée par la haute responsable. Pourquoi ? Car elle avait participé à une fête autour du médaillé d’argent Thomas Bouhail lors des Jeux de Pékin de 2008.

La suite après cette publicité

Une autre gymnaste s’exprime, Valentine Sabatou. Aujourd’hui âgée de 26 ans, elle confie avoir été contrainte il y a 10 ans de participer à une démonstration. Et cela malgré une fracture à la cheville. Son entraineur était au courant de ce pépin physique.

gymnastique maltraitance france sport scandale amélie oudea-castera politique enquête

Sur le banc des accusés, un entraineur qui a été dénoncé publiquement en 2007 pour ses méthodes en Suisse, avant qu’il officie auprès des Bleues. En 2019, il avait déjà été mis en cause par Elsa Garcia, gymnaste mexicaine. Une haute dirigeante de l’équipe de France de gymnastique artistique est aussi visée. Elle officie depuis « une quinzaine d’année » .

La suite après cette publicité

La ministre des Sports ouvre une enquête

Le président de la FFGym a refusé de répondre à Stade 2. Il a finalement réagi par communiqué :

« Je prends toute la mesure des témoignages et dès à présent, j’apporte mon soutien entier aux victimes. En conséquence, j’ai convoqué une réunion exceptionnelle du bureau exécutif de la Fédération dès ce lundi afin d’échanger sur les mesures à engager » .

Tout en rappelant que « c’est tolérance zéro pour ce type de violences » , Amélie Oudéa-Castéra souligne qu' »on ne peut qu’être dévasté » par ce genre de témoignages. Elle souligne : « Voir cette souffrance, évidemment, ça bouleverse » .

La suite après cette publicité
amélie oudea-castera politique enquête gymnastique maltraitance france sport scandale

Pour la ministre des Sports, récemment traitée de menteuse, « ce reportage vaut signalement » . Elle souhaite ouvrir une enquête. Elle indique : « On va le faire dès demain (lundi) matin avec les équipes du ministère des Sports » . La politique annonce aussi qu’elle allait convoquer le président de la FFGym, James Blateau ainsi que le FTN, Kévinn.

À lire aussi : Michael Schumacher : la « première interview » du pilote fait scandale

La suite après cette publicité