Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Les stagiaires c’est pour faire des p*pes et du café » : Éric Zemmour accusé d’agression sexuelle, il sort du silence avec un discours très étrange

Publié par Céline le 09 Mar 2022 à 11:50
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mardi 8 mars, Médiapart a souhaité diffuser en vidéo des témoignages de femmes accusant Éric Zemmour de « comportements inappropriés ainsi que d’agression sexuelle« .

Le candidat à l’élection présidentielle dénonce un véritable « recyclage » du média. Il affirme également que deux premiers articles sur ce thème avaient déjà été diffusés en 2021. 

Médiapart dévoile des témoignages d'agressions sexuelles de la part d'Éric Zemmour. Le polémiste regrette que le média "recycle des témoignages"

TF1

>> A lire aussi : « Joseph Staline Elkrief » : Eric Zemmour dérape complètement face à la journaliste (vidéo)

Médiapart dévoile des témoignages d’agressions sexuelles de la part d’Éric Zemmour

Les proches d’Eric Zemmour ont jugé complétement « minable » que Mediapart prenne le temps ainsi de « recycler » ce mardi 8 mars dans une vidéo des témoignages de femmes qui accusent le polémiste de « comportements inappropriés. Ainsi que d’agression sexuelle ». Les faits auraient eu lieu alors qu’il était journaliste. Aucune plainte n’a été annoncée.

Pour le candidat d’extrême droite à la présidentielle, le média désire tout simplement faire un coup le jour de la journée des droits de la femme en recyclant des témoignages qu’ils avaient déjà sortis l’année précédente. Mais il faut savoir que depuis les deux premiers articles en 2021, Médiapart continue de recueillir des témoignages. Certaines ont d’ailleurs accepter de s’exprimer face caméra dans une enquête vidéo de 36 minutes diffusée ce mardi 8 mars.

>> A lire aussi : « Il m’attrape par le cou et m’embrasse de force » : Eric Zemmour accusé d’agressions sexuelles, les témoignages chocs dévoilés 

Le polémiste regrette que le média « recycle des témoignages »

Devenue ingénieure, une jeune femme nommée Claire accepte notamment de revenir sur un bref stage qu’elle avait effectué à 18 ans au Figaro. C’était en 2002. Un jour, elle est appelée afin d’aider l’éditorialiste de l’époque sur un problème informatique. C’est alors qu’elle a senti sa main dans le dos qui faisait des allers-retours de bas en haut.

Pascale Sauvage, ancienne collègue d’Eric Zemmour au Figaro, se rappelle très bien qu’elle avait eu une discussion avec l’ancien journaliste. Où elle lui avait demandé de ne pas toucher à la stagiaire. Il lui aurait alors répondu que si en plus maintenant on ne pouvait plus draguer les stagiaires, à quoi bon serviraient-elles… « C’est quand même fait pour faire des pipes et du café« . lui aurait-il rétorqué.

>> A lire aussi : Eric Zemmour : Ce salut nazi pendant son meeting qui a complètement choqué

Source : Huffing Ton post
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0