Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Mélenchon : il souhaite devenir Premier Ministre et demande aux Français de l’aider !

Publié par Celine Spectra le 20 Avr 2022 à 8:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Mélenchon est arrivé à la troisième place lors du premier tour à l’élection présidentielle. Le candidat a précisé, ce mardi 19 avril à l’antenne de BFM-TV, qu’il souhaitait désormais devenir Premier Ministre quel que soit le président de la République élu ce dimanche soir.

Mélenchon : il souhaite désormais devenir Premier Ministre et demande aux Français de l'aider !

YouTube

Mélenchon souhaite désormais devenir Premier Ministre

Alors que beaucoup se demandent qui va succéder à Jean-Luc Mélenchon à la tête de La France Insoumise, il s’avère que l’on apprend que le candidat ne compte pas s’arrêter là. En effet, ce mardi 19 avril, face aux caméras de BFM TV, il a souhaité lancer un appel aux électeurs en vue des élections législatives de juin. Il demande solennellement à l’ensemble des Français de l’aider et de l’élire premier ministre. Pour ce faire, ils ont juste à voter pour une majorité de députés insoumis, ainsi que de membres de L’Union populaire.

Il précise, par ailleurs, qu’il désirerait ce poste quel que soit le président de la République élu. Mélenchon estime ainsi qu’il sera le premier ministre, non pas en faveur de Macron ou de Le Pen, mais uniquement par les Français qui l’ont élu. Toutefois, il affirme ne pas vouloir qu’une seule voix insoumise soit donnée à Le Pen et souligné que les deux candidats ne sont absolument pas de même nature.

Il souhaite imposer une cohabitation

Par cette déclaration de désirs, Jean-Luc Mélenchon souhaite imposer une cohabitation au futur vainqueur de l’élection présidentielle. Il désire ainsi faire des élections législatives des 12 et 19 juin un troisième tour. Et si finalement celle-ci ne convient pas au président, il pourra partir, lui en tout cas restera en place. Cela lui permettra ainsi d’appliquer son programme, car c’est toujours le premier ministre qui signe les décrets.

Mélenchon souligne, par ailleurs, qu’il ne négocie avec personne. Et explique qu’il n’a pas répondu à l’appel lancé par Emmanuel Macron en direction des candidats perdant du premier tour.