Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Noël gâché par la cinquième vague ? Ces données très inquiétantes à un mois des fêtes

Publié par Romane TARDY le 18 Nov 2021 à 10:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans un peu plus d’un mois, Noël sera là. Les Français ont besoin de se retrouver sereinement après une année 2021 des plus compliquées. Et pourtant, la cinquième vague est en chemin. Alors va-t-elle gâcher les fêtes de fin d’année ?

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Budget de Noël : mauvaise nouvelle pour les Français…

La suite après cette vidéo

Noël peut-il être sauvé ?

Le gouvernement tente de préserver les fêtes au mieux : troisième dose, rappel des gestes barrières. Pourtant, la cinquième vague est bien là comme l’a expliqué Olivier Véran. Les Français craignent que cette année encore les fêtes soient encore impactées. Ils ne veulent pas revivre la frustration de 2020 : couvre-feu, limitation du nombre de personnes

La suite après cette publicité

Certaines données inquiètent car l’hiver est propice à la diffusion du virus. Selon Santé publique France, 7535 personnes sont hospitalisées à cause du Covid-19 dont 1277 en soins critiques, ces chiffres sont en augmentation constante. De même, le taux d’incidence moyen a dépassé les 100 cas pour 100 000 habitants et 19 778 nouveaux cas positifs ont été détectés ses dernières 24h. Un tel chiffre n’avait pas été atteint depuis le mois d’août et il pourrait être bien en dessous de la réalité du fait que les tests sont désormais payants.

Une cinquième vague bien différente

Pour certains spécialistes, ce n’est que le début de la cinquième vague. Toutefois, la cinquième vague pourrait être bien différente des précédentes au vu du taux de vaccination. « On a un mélange de circonstances qui explique cette remontée : les gestes barrières moins appliqués, le fait qu’on se retrouve en intérieur parce qu’il fait froid, la diminution de l’efficacité vaccinale au bout de 6 mois. On a un taux d’occupation des hôpitaux qui n’a rien à voir avec les précédentes vagues » , a expliqué Jean-Stéphane Dhersin, directeur adjoint scientifique au CNRS pour BFMTV.

La suite après cette publicité

Jusqu’à quand aura lieu cette cinquième vague ? Selon les premières modélisations, elle s’étendrait sur décembre et janvier et « aurait un impact sanitaire important » , a avancé Olivier Véran. Pile la période des fêtes… Si un confinement est pour le moment exclu, les prochaines semaines seront décisives.

Il est donc encore difficile de prévoir. « Noël est dans plus de quatre semaines, or presque à chaque fois que l’on a voulu prédire à plus d’un mois on s’est trompés, je me garderai donc bien de prédire la situation » , a prévenu le professeur Antoine Flahault, directeur de l’Institut de santé globale de l’université de Genève, auprès du Parisien. Il a ainsi précisé : « Disons que si l’on est au sommet d’une très forte vague automno-hivernale à cette période, les recommandations seront de rester chez soi et d’éviter à nouveau, au maximum les interactions sociales. Mais on n’en est pas là » .

noel-vague

>>> A lire aussi : Couvre-feu, pass vaccinal : Quelles sont les options pour éviter un nouveau confinement ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.