Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Olivier Véran : vers de nouvelles réformes « impopulaires » ? Cette annonce qui passe mal

Publié par La rédaction le 27 Mar 2023 à 9:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

On a désormais la certitude que nous ne sommes pas au bout de nos peines avec cette réforme des retraites… Et pour cause !

La suite après cette publicité

Alors que les journées de mobilisation et de grève continuent de s’organiser en France, Olivier Véran, le porte-parole du gouvernement, vient d’annoncer que d’autres réformes seraient, à l’avenir, mises en place. Et le pire, dans tout ça, c’est qu’il les juge comme… « impopulaires » !

>>> À lire aussi : « C’est vous le cancer » : Olivier Véran insulté par un restaurateur, il réplique (vidéo)

Olivier Véran, l’annonce qui va faire jaser

La suite après cette publicité

Au moins, ça a le mérite d’être clair de la part du porte-parole du gouvernement. Ce dimanche 26 mars, Olivier Véran a pris la parole au sujet des nombreuses dérives de violence qui découlent de l’adoption de la réforme des retraites menée par Emmanuel Macron.

Alors que des millions de Français sont contre cette nouvelle décision, l’ancien ministre de la Santé a tenu des propos qui, à coup sûr, devraient venir remuer le couteau dans la plaie…

« On ne peut pas laisser s’installer l’idée que la violence serait une réaction justifiable ou compréhensible. Il y aura, demain, d’autres réformes qui seront impopulaires, conduites par nous ou par des gouvernements qui nous succéderont », a ainsi laissé exprimer Olivier Véran dans une interview.

La suite après cette publicité

Autrement dit : les Français n’ont pas fini de voir arriver sur la table de nouvelles réformes qui ne leur plairont certainement pas !

>>> À lire aussi : Ces stars demandent le retrait de la réforme des retraites : elles écrivent à Emmanuel Macron

Stopper la violence démesurée

La suite après cette publicité

Si Olivier Véran s’est exprimé de la sorte, c’est parce qu’il considère, comme beaucoup, que les violences qui surviennent en marge des manifestations et des journées de mobilisation sont plus que démesurées. « J’appelle à un discours fort de l’ensemble des forces politiques pour affirmer que la violence n’a pas sa place en société », a-t-il ainsi poursuivi à ce sujet précis.

Entre la crise du virus de la Covid-19 lorsqu’il était ministre et cette réforme des retraites maintenant qu’il est porte-parole, il n’a pas le temps de s’ennuyer !

>>> À lire aussi : « Vous me posez une colle » : Olivier Véran incapable de répondre à la question d’une auditrice (vidéo)