Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

« Vous venez de dire le contraire… » : Olivier Véran mal à l’aise en plein direct (vidéo)

Publié par Alicia Trotin le 14 Fév 2023 à 15:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le gouvernement n’est pas au maximum de sa cote de popularité depuis la réforme des retraites. Olivier Véran, porte-parole du gouvernement, était l’invité de France 2 pour l’émission Questions Politiques dans le but d’aborder les questions épineuses de cette mesure gouvernementale. Un entretien télévisé qui a visiblement déstabilisé l’homme politique ce dimanche 12 février.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Vous me posez une colle » : Olivier Véran incapable de répondre à la question d’une auditrice (vidéo)

La revalorisation des pensions : le nœud du problème

La suite après cette publicité

En effet, c’est un des sujets les plus délicats de cette décision gouvernementale. Franck Riester, ministre des Relations avec le Parlement a été l’invité de nombreux médias. Il avait tout d’abord était reçu chez Ouest France en début de mois, et avait expliqué qu’avec la réforme, il n’y aurait pas de carrière à moins de 1200 euros. Déclaration sur laquelle il est revenu le 10 février dernier sur BFM TV.

« On n’a jamais dit que nous allions donner 1 200 euros à tout le monde.« 

La suite après cette publicité

La problématique réside dans le flou qui entoure la revalorisation des pensions de retraites. Le gouvernement n’a cessé de changer ses déclarations, énervant davantage les principaux concernés. Mensonges et oppositions, voilà de quoi sont accusés les ministres d’Emmanuel Macron. Malgré le scandale de cette mesure, le président ne semble pas vouloir changer cette décision.

À lire aussi : « Tu nous mets 64, on te re-mai 68 », « On veut la retraite à 49.3 ans »… : Les meilleures pancartes des manifestations contre la réforme des retraites !

La contradiction d’Olivier Véran

La suite après cette publicité

Alors évidement, lorsqu’il y a un sujet épineux, l’invité politique est souvent cuisiné sur cette thématique. Au début de l’entretien sur France 2, Olivier Véran explique donc avec ferveur qu’il n’y aura pas de retraite en dessous de 1200 euros par mois.

« Quelqu’un qui a cotisé une carrière complète au SMIC pourra percevoir une retraite revalorisée minimale de 1 200 euros. […] 1,8 million de retraités auront une revalorisation de leur retraite minimale qui tient compte du nombre d’années travaillées et du salaire. »

La suite après cette publicité

Cependant, le journaliste Thomas Snégaroff qui l’interrogeait face caméra lui a rappelé ses propos du mois dernier.

« Je vous cite vous-même, vous étiez invité le 11 janvier, ici, à cette place. […] Vous disiez que les 2 millions de retraités actuels qui ont une pension inférieure à 1 200 euros verront leur retraite majorée à 1 200 euros brut par mois. Vous venez de dire le contraire à l’instant. »

La suite après cette publicité

Une intervention que l’interviewé n’a pas su maitriser, puisqu’il a simplement répondu après quelque balbutiements :

« Je vous dis que c’est pour une carrière complète au SMIC… Désolé si une phrase n’allait pas dans ce sens dans cette émission. »

La suite après cette publicité

À lire aussi : Gérard Jugnot : l’acteur se confie au sujet de sa « petite retraite »

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.