Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Linky : la mauvaise nouvelle annoncée pour les opposants du compteur d’Enedis

Publié par Manon CAPELLE le 08 Avr 2021 à 16:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les opposants du compteur Linky viennent de subir un nouvel échec. La justice d’Aix-en-Provence a débouté 300 personnes qui réclamaient le retrait des compteurs d’Enedis.

linky opposants tribunal

>>> À lire aussi : Le compteur Linky responsable de nombreux incendies ? L’inquiétude est réelle

Les opposants du compteur Linky perdent une nouvelle bataille

La guerre entre les anti-Linky et Enedis se poursuit. En juillet 2019, un groupe de 300 opposants avait été débouté par le tribunal de grande instance d’Aix-en-Provence. Le collectif vient de subir un nouvel échec. En effet, dans un arrêté rendu le 18 mars 2021, la cour d’appel d’Aix-en-Provence confirme son jugement.

Les anti-Linky avaient accusé le boîtier d’un non-respect du droit de la consommation, un défaut de consentement à la pose des compteurs, des pratiques commerciales trompeuses, ou encore la violation du règlement du RGPD et du principe de précaution.

La décision juridique comporte de nombreuses réclamations de la part des anti-Linky. Toutefois, cette longue liste de plaintes n’a pas réussi à convaincre les magistrats.

>>> À lire aussi : Linky : vous pouvez repérer un compteur défectueux grâce à ce bruit particulier !

35 millions de compteurs d’ici la fin de 2021

Après cet arrêté, Enedis a rappelé : « Le déploiement des compteurs communicants respecte l’ensemble des règles en vigueur, notamment concernant les niveaux de champs électromagnétiques ». De plus, le fournisseur ajoute : « Dans le cadre d’actions collectives similaires, 8 autres cours d’appel ont reconnu l’absence de risque sanitaire pour les clients ».

La décision est d’autant plus dure à accepter pour le collectif, car elle n’impose pas à Enedis de « dépolluer » le courant électrique. Par le passé, Enedis a déjà été condamné en référé à poser chez certains opposants « un filtre protégeant des champs électromagnétiques générés par la bande CPL associé au compteur Linky ».

Désormais, la filiale d’EDF souhaite lever les réticences de ces personnes s’opposant aux compteurs Linky. Alors, elle s’appuie sur une directive européenne qui l’autorise à déployer ces compteurs dans tous les foyers. D’ici la fin de l’année 2021, il devrait y avoir 35 millions de compteurs installés en France. 

>>> À lire aussi : Enedis : son compteur Linky déboulonne et fait exploser la facture

Source : Capital 
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail