Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Paris : la grève des éboueurs de retour dès le 13 avril ?

Publié par Léa Lecuyer le 04 Avr 2023 à 14:20
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Alors que les Parisiens commencent à peine à retrouver des trottoirs propres, la CGT a déposé un nouveau préavis de grève « reconductible et indéterminé » , pour lutter contre la réforme des retraites. Un mouvement qui reprendra donc son chemin dès le 13 avril prochain.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Edouard Philippe sort du silence sur la réforme des retraites : ça ne passe pas

Une grève réfléchie

Une promenade du dimanche dans les rues de la capitale, vous en rêviez ? Vous allez sûrement devoir attendre encore un peu. Le 29 mars sonnait la fin de l’entassement des poubelles sur la voie publique, ayant cumulé près de 10 000 tonnes de déchets

La suite après cette publicité

Si le mouvement des éboueurs s’est arrêté à cause du manque de grévistes, il s’avère que cela soit finalement une trêve.

En effet, la CGT FTDNEEA (Filière traitement des déchets, nettoiement et eau, égouts, assainissement) a informé avoir déposé un préavis de grève « reconductible et indéterminé » afin de contrer la réforme des retraites

Celle-ci est censée débuter ce 13 avril 2023. Une date loin d’être anodine puisque le lendemain, le Conseil constitutionnel votera la validité ou non de la réforme souhaitée par Emmanuel Macron.

La suite après cette publicité

Après avoir rédigé un courrier à l’attention d’Anne Hidalgo ce lundi, cette branche de la CGT appelle d’ailleurs tous les salariés du secteur « à participer activement et massivement aux journées d’actions intersyndicales et interprofessionnelles des jours à venir » , dont celle du 6 avril, onzième jour de mobilisation.

Paris : la grève des éboueurs de retour dès le 13 avril ?
Instagram – @femme.et.eboueuse

À lire aussi : Grève des éboueurs : Poubelles partout, invasion de rats, quels sont les risques ?

La suite après cette publicité

Anne Hidalgo soutient les éboueurs

Le syndicat n’a pas hésité à faire part une nouvelle fois de son mécontentement vis-à-vis de la réforme des retraites qu’il estime « néfaste » pour les travailleurs aux « métiers pénibles et insalubres » . Et pourtant, la décision de l’organisation est bel et bien appuyée par la maire de Paris.

Lors de la première grève des éboueurs, Anne Hidalgo avait effectivement pris parti pour le mouvement, jugeant la réforme comme étant « injuste et injustifiée » , et que « la réponse des Français (était) dans la rue » .

La suite après cette publicité

Une position largement saluée par le secrétaire général de la CGT FTDNEEA, Régis Vieceli. « Vous soutenez le mouvement social et vous avez raison de souhaiter qu’il s’amplifie » , a-t-il alors écrit.

À lire aussi : Un nouveau-né retrouvé mort par des éboueurs près de Paris