Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Quatrième vague : la très bonne nouvelle annoncée !

Publié par Celine Spectra le 05 Août 2021 à 10:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans le monde entier, la propagation du variant Delta ne cesse d’engendrer de nouvelles restrictions. La campagne de vaccination, quant à elle, se poursuit bel et bien.

Publicité

En France, le chef de l’État continue sa communication sur les réseaux sociaux auprès des jeunes afin de les inciter à se faire rapidement vacciner. Malgré cela, il est force de constater que la quatrième vague commence bel et bien à s’essouffler !

Quatrième vague Covid Tout droit vers un essoufflement

Image Pixabay

>>> À lire aussi : Vaccination obligatoire : seule solution face à la quatrième vague ?

Quatrième vague Covid : vers un essoufflement ?

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Enfin une excellente nouvelle : des signaux témoignent qu’actuellement un essoufflement de la quatrième vague se réalise en France. En effet, le nombre de cas journaliers stagne enfin légèrement au-dessus de 20 000.

De plus, le taux d’incidence est d’ores et déjà en recul chez les jeunes adultes et également dans certains départements. En ce qui concerne les épidémiologistes, ils avancent plusieurs explications possibles. Mais ils avertissent néanmoins que la partie est loin d’être gagnée.

>>> À lire aussi : Covid-19 : Cette bonne nouvelle pour les vaccinés qui vient de tomber

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Une amélioration de la situation chez les jeunes

On le sait, les jeunes, dont l’accès à la vaccination est beaucoup plus récent que le reste de la population, pèsent extrêmement lourd. Il est en effet possible de constater qu’actuellement la moyenne d’âge chute dans les hôpitaux. D’après Santé Publique France, les moins de 50 ans représentent à ce jour 1374 des 7974 hospitalisations. Et 314 patients sur les 1331 en réanimation ont moins de 50 ans.

Mais là encore, on commence à constater quelques signes d’affaiblissement du virus. C’est le cas notamment en Charente-Maritime, où l’incidence était très forte chez les jeunes. On note, en effet, un recul de l’indice. A ce jour, il y a 872 cas pour 100.000 habitants pour les 20-29 ans. Une nette amélioration qui serait peut-être signe de l’essoufflement de la quatrième vague ? C’est en tout cas ce que nous espérons tous !

Publicité

>>> À lire aussi : Vaccination : Les personnes ayant déjà été touchées par le Covid-19 ont-elles vraiment besoin de se faire vacciner ?