Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Sandrine Rousseau réagit à la pénurie de carburant et appelle à la « grève générale »

Publié par Jessy le 13 Oct 2022 à 6:53
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les Français vivent au rythme de la grève dans les raffineries. Ils sont nombreux à être sur la réserve, et à ne pas pouvoir faire le plein. Si les Français sont en colère après cette mauvaise nouvelle sur la pénurie de carburant, la députée écologiste Sandrine Rousseau appelle « à la grève générale » pour faire réagir le gouvernement et « changer les politiques libérales » . Un appel qui ne va pas faire plaisir à Emmanuel Macron et son gouvernement, qui ont réquisitionné les premiers employés ce 12 octobre.

À lire aussi : En pleine pénurie de carburants, des délinquants s’emparent d’une station-service… et choisissent qui peut se servir

Sandrine Rousseau

Grève et pénurie de carburant : Sandrine Rousseau souhaite une « grève générale »

La pandémie, la guerre en Ukraine, l’inflation, la crise de l’énergie. Si les Français n’ont pas encore fait leur liste pour Noël, il semble que le père Noël soit en avance. Mais les cadeaux ne font pas plaisir. Avec la grève dans les raffineries, une pénurie s’installe et s’endurcit en France. Si bien que les stations sont chaque jour sous tension. Les files d’attente sont interminables, et sans certitude d’avoir du carburant. Si la situation fait pour moment rire les internautes sur Twitter, elle risque d’être handicapante dans les prochains jours. Interrogée par France Info, la députée d’Europe Ecologie les Verts, Sandrine Rousseau, lance un appel : « J’espère que ce sera l’étincelle qui déclenchera un mouvement de grève générale car la colère dans le pays est telle que je pense qu’il y a vraiment matière à bloquer et à changer les politiques libérales qui sont mises en place par le gouvernement » .

À lire aussi : Pénurie de carburants : un homme a été poignardé devant ses enfants pour avoir doublé une voiture à la station-service…

Les premiers employés réquisitionnés

Le 12 octobre, le gouvernement a décidé de taper du poing sur la table et de réquisitionner des employés pour alimenter les stations-services en carburant. Si les Français se demandent ce que compte faire Emmanuel Macron pour stopper la pénurie de carburant, la première réponse du gouvernement semble être une fausse bonne idée. En effet, les syndicats de la CGT avaient indiqué lundi que la réquisition du personnel serait « un appel à la guerre » . Et pourtant, c’est arrivé. La France passera assurément un hiver sous haute tension… Certaines centrales nucléaires ont d’ailleurs rejoint la grève. Les Français vont-ils écouter Sandrine Rousseau ? Affaire à suivre…

À lire aussi : Carburant : pourquoi faut-il arrêter de remplir votre réservoir après le premier clic ?

Source : Le Figaro

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER