Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Scandale des maisons de retraite du groupe Orpea : le directeur démis de ses fonctions !

Publié par Céline le 31 Jan 2022 à 13:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un dernier rebondissement vient d’avoir lieu ce dimanche 30 janvier au soir dans le scandale des maisons de retraite du groupe Orpea !

En effet, Yves Le Masne, directeur général a d’ores et déjà été démis de ses fonctions !

Les vidéos du jour à ne pas manquer
Scandale des maisons de retraite du groupe Orpea : le directeur démit de ses fonctions !

BFMTV

>> A lire aussi : Benjamin Castaldi : ce business juteux qui lui a rapporté énormément d’argent 

Scandale des maisons de retraite du groupe Orpea : le directeur démis de ses fonctions

Les dirigeants d’Orpea sont attendus ce mardi 1 février au matin chez Brigitte Bourguignon. En effet, la ministre déléguée chargée de l’Autonomie des personnes âgées leur a adressé une convocation. Mais il s’avère que suite à des révélations accablantes sur les pratiques réalisées dans les maisons de retraite du groupe, le conseil d’administration de l’entreprise a d’ores et déjà pris la décision de retirer la fonction de directeur général à Yves Le Masne.

Il va être remplacé par Philippe Charrier, président non-exécutif depuis 2017 du conseil d’administration du groupe. C’est désormais lui qui devra, sous le contrôle du Conseil, garantir que les meilleures pratiques sont bel et bien appliquées au sein des entreprises. Il devra par ailleurs faire toute la lumière sur les allégations avancées. Pour ce faire, il aura la nécessité de s’appuyer sur les missions d’évaluation confiées par le conseil d’administration à deux cabinets indépendants.

>> A lire aussi : « Quand c’était deux biscottes, ce n’était pas trois » : Un journaliste balance sur la situation dans les Ehpad les plus luxueuses (vidéo) 

« La distribution des repas et des soins étaient rationnés au prix fort ! »

Avec l’écriture du livre « Les Fossoyeurs », Victor Castanet a souhaité dénoncer un système où les soins d’hygiène, la prise en charge médicale et les repas sont complétement « rationnés » afin d’améliorer la rentabilité du groupe Orpea. Alors que les séjours sont, rappelons-le, facturés au prix fort.

Orpea a bien évidemment contesté les accusations, qu’il juge « mensongères, outrageantes et par ailleurs préjudiciables« . Il avait annoncé dès le mercredi soir, mandaté « deux cabinets indépendants pour mener une évaluation.

>> A lire aussi : Ehpad : Un cluster de 50 personnes sème la panique

0