Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Le chef d’une secte évangélique condamné pour abus sexuels sur mineures

Publié par Camille Lepeintre le 11 Juin 2022 à 8:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que le Mexique vient de subir une catastrophe majeure faisant une vingtaine de blessés, « La Lumière du monde » , secte évangélique dont le siège est au Mexique, a perdu son dirigeant, Naason Joaquin Garcia. En effet, ce dernier a été condamné mercredi 8 juin à 16 ans et huit mois de prison pour des abus sexuels sur trois mineures en Californie.

chef religieux mexicain

Une secte évangélique dans la tourmente

Naason Joaquin Garcia, 53 ans, est le fondateur de la secte évangélique mexicaine, « La Lumière du monde » , qui regroupe cinq millions d’adeptes dans le monde. En 2019, il est arrêté en Californie, pour des crimes commis entre 2015 et 2018. Il était accusé ainsi que deux autres membres de l’organisation, d’avoir contraint les victimes à accomplir des actes sexuels. Selon elles, les trois hommes auraient déclaré que « si elles allaient à l’encontre des désirs ou souhaits de l’Apôtre elles s’opposaient à Dieu » .

Si le gourou a longtemps démenti les accusations, il a finalement plaidé coupable la semaine dernière, en compagnie de ses deux compères. En effet, il a avoué le viol sur deux mineures ainsi qu’une agression sexuelle sur une enfant de quinze ans, ce qui lui vaut une condamnation à 16 ans et huit mois de prison. De son côté, la secte mexicaine, soupçonne la justice d’avoir « fabriqué » des preuves contre Naason Joaquin Garcia. C’est ce qu’elle a dévoilé dans un communiqué en espagnol publié sur son compte Twitter : « Notre confiance en lui reste intacte en toute connaissance de son intégrité, de sa conduite et de son travail » , a-t-elle écrit.

Un autre gourou d’une secte thaïlandaise a caché onze cadavres dans son domicile, des victimes témoignent.

La parole des victimes

Lors du procès, ce mercredi, le juge Ronald Coen a eu des paroles réconfortantes à l’intention des victimes du gourou. Elles réclamaient notamment la peine maximale pour le violeur. « J’ai les mains liées » , s’est-il excusé. Mais « le monde vous a entendues » . Il a notamment qualifié Naason Joaquin Garcia de « prédateur sexuel » .

« Vous méritez de rester en prison pour toujours, mais cela ne serait de toute façon pas suffisant » , a annoncé l’une des victimes dans une déclaration lue à l’audience. « Il m’a enlevé la foi (…). Il m’a utilisée et utilisé ma foi en Dieu et mon innocence » , a ajouté une autre.

Concernant les viols sur mineurs, Michel Drucker a été invité à s’exprimer sur l’affaire de Jean-luc Lahaye, mis en examen pour « viols et agressions sexuelles sur mineurs de plus de 15 ans » .

0