Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Un funérarium découvre qu’une femme respire trois heures après son décès

Publié par Léa Lecuyer le 11 Fév 2023 à 22:51
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Retrouvée m*rte dans une maison de retraite à New York, une octogénaire est confiée à un service funéraire. Alors qu’elle est prise en charge… Surprise ! La défunte s’est mise à respirer.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Ça commence aujourd’hui : Pendant un an son petit ami lui a fait croire qu’il était mort, son témoignage bouleverse les téléspectateurs (vidéo)

C’est une histoire à couper le souffle. Alors qu’elle est transférée au salon funéraire, une résidente d’une maison de retraite de New York âgée de 82 ans, a été aperçue en train de respirer trois heures après la déclaration de son décès ce samedi selon RMC Crime. Un incident qui s’est d’ailleurs produit quelques jours après un cas similaire dans l’Iowa.

La suite après cette vidéo

Si la mort de l’octogénaire est annoncée à 11h15, c’est à 14h09 que le service funéraire la découvre en train de respirer. Immédiatement, la femme dont le nom n’a pas été dévoilé est emmenée à l’hôpital. Son état de santé n’a toujours pas été communiqué à ce jour. La police déclare qu’une enquête a cependant été ouverte par le bureau du procureur général ainsi que le département de la santé de L’État.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Une femme perd la vie après une chute mortelle d’une falaise…

mort femme

Un incident qui a déjà eu lieu

La suite après cette publicité

Le 3 janvier dernier, un incident comparable s’est produit dans l’Iowa. Une femme de 66 ans avait été déclarée morte alors qu’elle recevait des soins palliatifs. Disposée dans un sac mortuaire et placée dans un funérarium, les employés ont pu voir qu’elle respirait encore.

Ils auraient « observé que la poitrine de la résidente bougeait et qu’elle haletait pour respirer », rapporte CBS News. Retransférée en soins palliatifs, elle s’est éteinte deux jours plus tard, d’après le département de l’inspection et des appels de l’Iowa.

Le foyer de soins, dans lequel la victime se trouvait, a été condamné à une amende de 10 000 dollars. « Tous les employés suivent régulièrement des formations afin de pouvoir accompagner au mieux les soins de fin de vie et le décès de nos résidents », a cependant expliqué Lisa Eastman, directrice générale de l’établissement.

La suite après cette publicité

À lire aussi : La mort va t-elle devenir évitable ? Des scientifiques assurent qu’elle sera optionnelle en 2045 !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.