Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Un jeune migrant en larme utilise des bouteilles en guise de bouée pour rejoindre la frontière espagnole : des images déchirantes

Publié par Deborah le 21 Mai 2021 à 13:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après le sauvetage in extremis d’un nourrisson de deux mois dans les eaux qui bordent l’enclave de Ceuta, cette vidéo montre un garçon en pleurs qui utilise des bouteilles de soda pour rester en vie.

Il reflète la détresse des jeunes réfugiés, qui tentent, coûte que coûte de fuir le continent africain. Découvrez ces images ci-dessous :

>>> A lire aussi : Elle pensait accoucher de 7 bébés… mais le médecin lui annonce l’impensable !

Enclave de Ceuta : une vague migratoire sans précédent

Depuis ce lundi, près de 8.000 migrants sont arrivés par la nage ou à pied dans l’enclave espagnole de Ceuta. L’enclave de Ceuta est une des deux seules frontières terrestres qui lie le continent africain à l’Union européenne. Au total, 4.000 migrants ont été expulsés et renvoyés au Maroc.

Sur place, les forces de l’ordre pourchassent les migrants pour les dissuader de s’exiler. Ils utilisent des gaz lacrymogènes et les entassent à terre. À cet égard, la moitié des migrants ont rebroussé chemin, tandis que d’autres, ont choisi de rester à proximité de la frontière, principalement des jeunes dont des mineurs.

Cette vague migratoire intervient alors que le climat est épineux entre Madrid et Rabat depuis l’hospitalisation, en terre espagnole, de Brahim Ghali, chef du Front Polisario. Une guerre diplomatique s’engage entre les deux pays. Margarita Robles, ministre espagnole de la Défense, a affirmé que le gouvernement espagnol ne « céderait à aucun chantage du Maroc », pointant du doigt « une agression des frontières espagnoles et des frontières de l’Union européenne. »

>>> A lire aussi : Honteux : une femme frappée pour avoir allaité son bébé en public

Le désespoir des jeunes migrants

Sur cette vidéo, on découvre un jeune garçon, à bout de souffle, nageant désespérément jusqu’à la rive pour sortir de l’eau. Ce dernier s’agrippe, tant bien que mal, à une bouée. Des bouteilles de soda sont accrochées au niveau de sa taille afin de le maintenir à flot. Ainsi, ce gilet de sauvetage improvisé lui a permis de survivre. Le jeune garçon tente d’échapper à un soldat antiémeute qui se présente, alors que ce dernier n’est pas sorti de l’eau. Une fois le pied à terre, il court et tente de grimper sur la rive pour échapper aux forces de l’ordre. En vain. Il est rattrapé par le soldat qui lui demande de descendre. Ce garçon pensait pouvoir profiter d’un relâchement des contrôles frontaliers du côté marocain.

Le jeune en sanglots s’assoit sur la plage et ne bouge plus, le regard tourné vers les forces de l’ordre. Dans la ville marocaine de Fnideq, des milliers de jeunes Marocains se sont insurgés contre les forces de l’ordre. Ils leur ont jeté des pierres au visage et ont incendié des poubelles et une moto. Ces jeunes s’insurgent contre les méthodes employées par ces derniers et déplorent leurs conditions de vie de pauvreté extrême.

Aujourd’hui, les jeunes migrants mineurs logent dans des centres d’accueil à Ceuta. Ces jeunes se retrouvent sans nourriture, ni boisson et sans argent.

>>> A lire aussi : Une adolescente retrouvée vivante après être restée 22 jours à bord d’une embarcation

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.