Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Un lycéen décède en pleine épreuve du bac après un malaise cardiaque

Publié par FJ le 22 Mar 2023 à 18:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis quelques jours, de nombreux étudiants sont en train de pencher sur le BAC 2023. Malheureusement, Lille vient de faire face à un terrible drame puisqu’un étudiant est mort d’un malaise cardiaque en pleine épreuve. C’est le rectorat de Lille qui a annoncé la nouvelle ce mercredi 22 mars 2023.

bac-2023-bachelier-mort.jpeg

© Capture d’écran Pixabay

>>> À lire aussi : En plein déni de grossesse, une étudiante accouche à la cantine

La suite après cette publicité

Un étudiant meurt en pleine épreuve

Pour cette année, le bac a légèrement changé pour de nombreux étudiants. En effet, pour la première fois, le bac n’a pas lieu en fin d’année scolaire, au mois de mai et juin, mais bien en mars.

Mais attention, ce n’est pas pour autant qu’ils sont en vacances puisqu’il s’agit uniquement de quelques épreuves écrites, certains grands oraux auront lieu plus tard.

La suite après cette publicité

Cela permet d’avoir moins de rush à la fin de l’année et de laisser un peu plus respirer les élèves. Malheureusement, cette nouvelle formule fait parler d’elle à cause d’un terrible drame.

>>> À lire aussi : Une étudiante qui touche 100 euros de bourse par mois lance un appel à l’aide (vidéo)

Les causes dévoilées

La suite après cette publicité

En effet, selon le rectorat de Lille, un jeune étudiant est décédé à l’âge de 19 ans alors qu’il passait une épreuve de spécialité. Après avoir été victime d’un malaise cardiaque dans la salle, il a été transporté en urgence à l’hôpital mais décède quelques heures plus tard.

« Au nom de l’ensemble de la communauté éducative, la rectrice adresse ses très sincères condoléances à la famille et aux proches de l’élève et apporte son soutien aux équipes de l’établissement » indique le rectorat. L’étudiant souffrant de nombreux soucis cardiaques et avait un pacemaker depuis quelques années. Une cellule de soutien a été ouverte pour les autres étudiants.


>>> À lire aussi : Disparition de Justine : Le corps sans vie de l’étudiante vient d’être retrouvé

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

La suite après cette vidéo