Vendée Globe : « J’ai cru que c’était la fin »… grosse frayeur pour Maxime Sorel qui se retrouve bateau couché en pleine mer

Publié par Elisa le 07 Jan 2021

Alors qu’il s’apprêtait à doubler le cap Horn dans la course du Vendée Globe, Maxime Sorel a eu une grosse frayeur: « J’ai cru que c’était la fin ».

>>> A lire aussi: Un bateau disparaît dans le Triangle des Bermudes avec 20 personnes à bord

La neuvième édition du Vendée Globe a démarré le dimanche 8 novembre dernier, depuis Les Sables d’Olonne. Ce sont donc 37 skippeurs qui se sont élancés dans cette course du monde en bateau en solitaire. Et le français de 34 ans, Maxime Sorel, fait partie des heureux élus qui ont la chance de pouvoir participer à cette compétition. Seulement, en arrivant au Cap Horn au Chili, le skippeur a eu une grosse frayeur.

Maxime Sorel a une grosse frayeur avec son bateau

Son monocoque V And B-Mayenne s’est couché violemment lors d’une sortie de route qui aurait pu lui être fatale. Dans une vidéo, il explique sa mésaventure. « J’ai cru que c’était la fin. Quand le mât était dans l’eau, il pouvait casser à tout moment et tu ne peux pas redresser le bateau en 10 secondes. J’avais l’ensemble de mon matossage à l’envers suite à ce vrac et au décrochage de mon pilote automatique. Il y avait une mer en furie et plus de 45 nœuds. » , confie Maxime Sorel.

59ème jour du Vendée Globe

Mais heureusement, le Cancalais a pu réussir à remettre son bateau sur pieds. Dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 janvier, il devient le huitième marin de la course à passer le Cap Horn. « Ce Cap-Horn a été difficile pour moi et mon bateau. J’ai peu apprécié le moment mais je suis tout de même heureux de sortir du sud et de m’en être sorti. Mon J3 est déchiré mais je vais pouvoir m’atteler à des réparations » , raconte l’ingénieur en génie civil

Pour sa première participation, Maxime Sorel navigue à la barre d’un bateau datant de 2007 et ne disposant pas de foils: un monocoque V And B-Mayenne. Il est actuellement en dixième position du classement du Vendée Globe, qui dure maintenant depuis 59 jours.

>>> A lire aussi: Vendée Globe : Clarisse Crémer se brûle le pubis

0