Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Une incroyable raie géante de 4 mètres capturée au Cambodge intrigue

Publié par Céline le 16 Mai 2022 à 12:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors qu’un pêcheur Russe a dernièrement fait la découverte d’un poisson incroyable… Ces pêcheurs ne s’attendaient pas à la trouvaille qu’ils allaient faire dans le Mékong !  En effet, ces derniers ont découvert une raie de quatre mètres de long et de 180 kilos au Cambodge. 

Cambodge : une incroyable raie géante de 4 mètres capturée !

Twitter

Une raie incroyablement géante capturée au Cambodge

Alors que des dauphins roses ont été surpris en train d’agresser un anaconda… La prise de ces pêcheurs Cambodgiens reste mémorable ! Néanmoins, étant donné que la raie d’eau douce est menacée par la surpêche, la pollution et la perte de son habitat, et est donc une espèce protégée, ils ont dû la relâcher. Mais au préalable, des scientifiques du projet « Wonders of the Mekong »ont pris le temps de la mesurer et de la peser.

Le Mékong, l’un des fleuves les plus longs d’Asie (4.350 kilomètres de long), abrite une grande biodiversité aquatique. Il s’agit même de la plus importante du monde après l’Amazone ! En effet, il contient plus de 1.000 espèces différentes de poissons. Des spécimens géants comme notamment le poisson-chat géant ou le barbeau géant sont en capacité d’atteindre trois mètres et peser également jusqu’à 300 kilos ! Et d’après les scientifiques, ce fleuve qui atteint par endroits 80 mètres de profondeur, pourrait également abriter des variétés encore plus grandes… 

Des espèces gigantesques et inconnues cachées dans les profondeurs du fleuve !

Alors que nous découvrions il y a peu qu’une salamandre aquatique aurait le pouvoir de rajeunir l’homme… Il s’avère que ce fleuve regorgerait donc d' »écosystèmes invisibles et cachés ». Vital pour la survie de millions de personnes habitant en Asie du Sud-Est, le Mékong et sa faune sont de nos jours menacés par des barrages construits par Pékin, au Laos, ainsi qu’au Cambodge sur le fleuve et ses affluents…

De plus, des déchets plastiques ont été repérés dans les zones les plus profondes ! Mais aussi dans des « filets fantômes » perdus, ou bien alors abandonnés par les pêcheurs. Un véritable drame pour l’écosystème !

Source : 20 minutes
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0