Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : les riches très bientôt taxés pour sortir de la crise économique ?

Publié par Justine le 08 Avr 2021 à 14:28

Le Covid-19 est entré dans nos vies depuis un an maintenant plaçant la France dans une crise économique jamais vue. Afin de sortir la tête de l’eau, le FMI propose la mise en place d’une nouvelle taxe destinée aux riches et aux entreprises « prospères ». Explications.

Covid-19 : une nouvelle taxe demandée par le FMI

>>> À lire aussi : Coronavirus : 600 morts par jour dans 2 semaines ? La macabre prévision d’un réanimateur

Covid-19 : une nouvelle taxe à destination des plus riches

Le Covid-19 est à l’origine de la crise économique qui touche la France, plaçant le gouvernement dans l’embarras. Comment créer des aides destinées aux personnes touchant des revenus modestes ou ayant leur entreprise fermée tout en épongeant la dette du pays ? Le FMI propose une solution permettant d’obtenir ces deux résultats, mais elle ne va pas plaire à tout le monde…

Ce mercredi 7 avril, le Fonds Monétaire Internationale propose la mise en place d’une nouvelle taxe destinée aux riches et aux entreprises « prospères » pendant l’épidémie. Selon Paolo Maura, un des responsables des affaires budgétaires au FMI lors d’une conférence de presse, il est « nécessaire de mobiliser des recettes fiscales supplémentaires » pour compléter les soins de santé, l’éducation et la sécurité sociale.

>>> À lire aussi : Impôts 2021 : voici comment connaître le montant que vous devrez payer

Économiser grâce au vaccin contre le Covid-19

L’institution internationale rappelle que « La pandémie a accru les inégalités, et les gouvernements ont dû fournir un soutien [financier important] ». Cette taxe serait donc provisoire afin de venir en aide aux personnes fragilisées par le Covid-19 voire d’inverser les tendances. Paolo Maura indique qu’il faut augmenter l’impôt sur le revenu des sociétés et des riches particuliers, voire des impôts fonciers ou les droits de succession pour faire face aux inégalités.

Cette taxe serait donc identique à celle mise en place durant le mois d’octobre. Enfin, le chef des affaires budgétaires du FMI, Vitor Gaspar indique que 1 000 milliards de dollars de recettes fiscales peuvent être économisés si le vaccin permet de maîtriser rapidement la pandémie.

>>> À lire aussi : Vaccin Moderna : Pourquoi les Français se détournent-ils de ce vaccin ?

Source : BFM TV
0