Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Fin du chèque carburant : ce qu’il faut savoir

Publié par Mia le 15 Déc 2023 à 8:00

Face à l’inflation, le gouvernement avait mis en place un chèque carburant pour aider les Français à payer leur essence ou gasoil, mais le dispositif va subir quelques changements.

A lire aussi : Fini les tickets-restaurant pour payer les courses ? Le gouvernement fait marche arrière

Le chèque carburant continue en 2024

Le dispositif mis en place par le gouvernement du chèque carburant va évoluer. Effectivement, des rumeurs circulent sur une potentielle fin du chèque carburant. Cette aide financière permet à certains Français éligibles de payer une partie de leur carburant pour leur voiture.

Toutefois, il semblerait que cette rumeur, relayée par Bruno Le Maire ce 14 décembre, soit finalement partiellement fausse. Le chèque carburant comme vous le connaissez, c’est fini. Pour cause, le programme va subir quelques changements.

Ce 12 décembre, le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, a confirmé que le dispositif du chèque carburant allait s’élargir dès janvier 2024.

Et de son côté, Emmanuel Macron avait aussi annoncé en septembre dernier sa reconduction pour l’année prochaine.

cheque carburant (2)

A lire aussi : Prime Exceptionnelle de Fin d’Année : Un Coup de Pouce pour le Pouvoir d’Achat des Français !

Trois gros changements à venir

Ainsi, c’est confirmé : le chèque carburant continue en 2024 et il sera même disponible pour 1,6 million de bénéficiaires supplémentaires. Un premier changement : il y aura beaucoup plus de bénéficiaires.

Autre changement : cette aide de 100 euros ne sera plus versée automatiquement à ses bénéficiaires. Il faudra en faire la demande.

Par ailleurs, troisième changement, cette indemnité ne sera plus attribuée uniquement en fonction des revenus du foyer, mais aussi en fonction des prix des carburants.

Actuellement, 1 travailleur sur 2 qui utilise son véhicule personnel pour aller au travail a accès à ce chèque énergie carburant, soit 50 % d’entre eux. Avec ces changements, il y aura 60 % de bénéficiaires.

Par contre, l’indemnité ne sera versée que lorsque les prix des carburants seront au plus haut (vers 2 euros par litre). Il faudra aussi en faire la demande via un formulaire (prochainement en ligne) disponible sur impots.gouv.fr.

Une aide de 100 euros pour le carburant qui s’ajoute aussi à la prime covoiturage, également de 100 euros.

A lire aussi : Virement instantané : un gros changement arrive dans votre banque

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.