Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Impôts 2021 : les surprises que vous réserve la déclaration

Publié par Justine le 06 Avr 2021 à 15:26

La campagne des impôts 2021 devrait bientôt voir le jour. En attendant, le fisc dévoile les nouveautés de la déclaration de revenus tant redoutée par les Français. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce document à envoyer entre le 26 mai et le 8 juin dans la suite de l’article.

Impôts 2021 : les principales nouveautés

>>> À lire aussi : Impôts 2021 : voici comment connaître le montant que vous devrez payer

Les nouveautés des impôts 2021

D’après les informations de Capital, la campagne des impôts 2021 doit débuter « dans la première quinzaine d’avril ». Mais avant de vous jeter à corps perdu dans le remplissage de votre déclaration de revenus, il est essentiel de faire le point sur les nouveautés et les informations à compléter, toutes détaillées dans la nouvelle brochure pratique.

Cette année, la déclaration automatique concerne un plus grand nombre de ménages dont ceux ayant déclaré une naissance ou une adoption en 2020. Ces foyers fiscaux n’auront qu’à relire et vérifier les informations présentes sur leur déclaration. Un gain de temps non-négligeable pour se débarrasser de cette corvée !

>>> À lire aussi : Impôts : ces nouveautés de la déclaration de revenus 2021 à connaître absolument !

Impôts 2021 : à savoir

Découvrez les principales nouveautés des impôts 2021 :

  • La déclaration sociale des indépendants n’existe plus et a fusionné avec la déclaration des revenus. C’est pourquoi, de nouvelles rubriques seront à remplir par la personne concernée. Ces informations seront alors envoyées à l’Acoss pour le calcul des cotisations sociales ;
  • Avec l’épidémie de Coronavirus, les dons se sont faits plus nombreux, c’est pourquoi le fisc a augmenté le plafond des dons. Les contribuables auront une réduction d’impôt de 75 %, autrement dit, le seuil passe de 1 000 à 546 euros ;
  • Dans le cas où vous vendez ou louez des biens, objets ou vêtements sur des sites collaboratifs (Airbnb, Le Bon Coin, Vinted, etc.), vous n’avez plus besoin d’indiquer les montants engrangés, les entreprises se chargent de le faire pour vous ! ;
  • Le plafond des heures supplémentaires exonérées d’impôts passe de 5 000 à 7 500 euros ;
  • Si vous êtes perdu, un chatbot va être mis en place sur l’application et le site des impôts !

L’objectif est de simplifier cette étape pas toujours réjouissante !

>>> À lire aussi : Taxes : comment bénéficier d’une réduction grâce au télétravail ?

Source : Planet