Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Pouvoir d’achat : ces nouvelles aides qui pourraient tomber

Publié par Elodie GD le 09 Oct 2023 à 22:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Invitée sur le plateau de BFM Politique, Elisabeth Borne a assuré que le gouvernement était « du côté des Français » en cette période d’inflation. Pour appuyer ses propos, elle a évoqué la volonté de ce dernier de proposer aux ménages plusieurs aides.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Inflation ? On sait à quelle date les prix vont baisser

Un gouvernement sensible aux dépenses des Français

La suite après cette vidéo

Le gouvernement est prêt à épauler les Français en cette période compliquée. C’est en tout cas ce qu’affirmait Elisabeth Borne sur le plateau de BFM Politique, ce 8 octobre.

La suite après cette publicité

« Je pense que les Français attendent de nous toutes les solutions pour sauver le pouvoir d’achat » , a-t-elle analysé. « Mon propos, c’est de protéger les Français » , a assuré la Première ministre, évoquant le prix du carburant. « Certains nous avaient dit : ‘la règlementation nous empêche de baisser les prix’. Je réponds : qu’à cela ne tienne, on peut supprimer cette interdiction » .

Ainsi, en septembre dernier, l’exécutif a autorisé la commercialisation du carburant à perte pour faciliter la vie des ménages. « Ce que je note, c’est que ç’a permis de mettre tout le monde autour de la table, et qu’on n’a jamais eu autant d’opérations à prix coûtant qui bénéficient aux Français » , s’est félicitée Elisabeth Borne.

Pouvoir d'achat : nouvelles aides envisagées par le gouvernement
La suite après cette publicité

À lire aussi : La « sexflation » : quand l’inflation touche votre vie sexuelle

Des aides bientôt mises en place ?

Face aux journalistes soucieux de connaître les mesures que prendra le gouvernement, la ministre s’explique. « Même si le gouvernement dit qu’il n’y aura pas d’aides supplémentaires, il y en aura peut-être une dans les semaines ou mois qui viennent » , assure-t-elle.

La suite après cette publicité

Elle poursuit : « Ce que nous disons, c’est que les aides générales qui ont été très coûteuses, importantes pour les Français, ce n’est pas la même chose que des aides ciblées« .

Pour montrer la volonté de l’exécutif de changer les choses, elle a pris l’exemple des futures rénovations énergétiques des logements. « L’idée, c’est que les logements soient rénovés le plus vite possible. La bonne réponse, c’est d’accélérer la rénovation de ces passoires. On va beaucoup augmenter le budget MaPrimeRénov dans le budget 2024« , a-t-elle déclaré.

À lire aussi : Carrefour, Leclerc, Lidl : Qui fait le plus d’efforts pour le consommateur face à l’inflation ?

La suite après cette publicité