Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Taxe d’habitation : la très mauvaise surprise qui pourrait finalement arriver dans vos boîtes aux lettres…

Publié par Quentin VIALLE le 15 Nov 2021 à 20:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En France, certaines villes comme Lyon ou encore Biarritz ont décidé d’alourdir la taxe d’habitation des propriétaires de résidences secondaires. Le but ? Les inciter à mettre leur bien en location.

Publicité

Taxe d’habitation des résidences secondaires : les villes frappent au porte-monnaie des propriétaires

Alors que 80% des propriétaires de résidences principales ont vu leur taxe d’habitation supprimée et que les 20% restant seront exonérés d’ici 2023, plusieurs millions de ménages possédant une résidence secondaire vont continuer à s’en acquitter. Pire encore, certains parmi eux doivent payer une surtaxe pouvant parfois grimper jusqu’à 60% dans certaines villes de l’Hexagone. C’est notamment le cas du côté de Lyon, Bordeaux, Biarritz, Sète ou encore Marseille. Une liste qui ne cesse de s’agrandir au fil des semaines…

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Ces villes ont la particularité de se trouver dans des zones dites « tendues », des zones qui connaissent une pénurie de logements. L’objectif de cette surtaxe est donc d’inciter les propriétaires à remettre leur bien sur le marché.

Publicité
Taxe d'habitation : facture salée pour certains propriétaires de résidences secondaires

>>> A lire aussi : Cette banque va taxer les dépôts d’argent de ses clients ! 

Un marché du logement sous haute tension

Les élus des villes qui se trouvent en zone tendue espèrent avant tout remettre des logements sur le marché locatif afin de permettre à leur population de se loger plus facilement« Si nous arrivons à convaincre ne serait-ce que 20% des propriétaires, on pourrait libérer près de 1200 logements, tout de suite », explique notamment Thibaut Guiraud, adjoint aux finances de La Rochelle.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Même combat pour Claudine Bichet, adjointe au maire de Bordeaux en charge des finances, qui espère que cette surtaxe incitera les propriétaires à mettre leur bien en location : « Il s’agit d’inciter les propriétaires à remettre les logements sous-occupés sur le marché. (…) Mais l’objectif est bien que ça rapporte le moins d’argent possible ».

>>> A lire aussi : Karine Le Marchand : pourquoi elle va toucher 117 000 euros de la région PACA pour rénover sa maison

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.