Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Astuces

Vacances : attention aux puces de sable !

Publié par Elodie GD le 23 Juil 2023 à 22:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Nombreux sont ceux à prendre la direction de la plage en été. Si elle coche beaucoup d’avantages, elle présente tout de même quelques inconvénients. Parmi eux, la présence des puces de sable sur les littoraux. Pas de panique, il existe des techniques pour éviter leur morsure.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Ces influenceuses semblent nettoyer la plage, mais quand la caméra s’éteint, c’est tout autre chose… (vidéo)

Les puces de sables, le fléau de l’été

Si son nom laisse supposer qu’il s’agit d’un insecte, la puce de sable est en réalité un crustacé. Un petit crustacé mesurant entre 18 et 25 mm et qui, malgré sa petite taille, peut causer bien des désagréments.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

En effet, la puce de sable est responsable de morsures qu’elle inflige au moyen de sa pièce buccale lorsqu’elle se sent dérangée. Pour ce faire, elle vise généralement les pieds et les chevilles.

Il est plutôt facile de reconnaître une morsure de puce de sable puisqu’elle se manifeste en général sous la forme de boutons rouges qui démangent. Attention cependant à ne pas les gratter, cela pourrait accentuer la réaction ! À noter que cette dernière peut être plus ou moins importante en fonction des personnes et de leur sensibilité.

plage puce de sable
La suite après cette publicité

À lire aussi : Attention : Les poissons venimeux envahissent les plages

Quelques conseils pratiques

Comme précisé plus haut, la puce de sable est un crustacé. Elle est baptisée ainsi à cause de son comportement sauteur. Présente sur le littoral européen, elle est généralement synonyme de plage propre, peu ou pas polluée.

La suite après cette publicité

De plus, elle nourrit les oiseaux et participe au bon fonctionnement écologique des plages. En effet, elles décomposent la matière organique.

L’été, les puces de sable montrent le bout de leur nez lorsque le soleil se fait plus discret. Ainsi, il n’est pas rare d’en croiser un paquet le matin, et en fin de journée, quand le soleil se couche. Elles sont également plus présentes à marée basse.

Pour éviter les morsures, rien de plus simple : il faut d’abord éviter de s’allonger à même le sable. Autres conseils pratiques : il vaut mieux opter pour des vêtements couvrants, éviter les parfums et ne pas oublier d’appliquer un insecticide. Pour finir, il ne vous reste plus qu’à vous éloigner des endroits humides et ombragés de la plage, et le tour est joué !

La suite après cette publicité

À lire aussi : Vacances : les 10 plus belles plages naturistes en France

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.