Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Affaire Troadec : La terrible histoire d’une famille décimée par un homme paranoïaque

Publié par Pierrick le 23 Juin 2021 à 11:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le mardi 22 juin s’est ouvert le procès d’Hubert Caouissin à la cour d’assises de Loire-Atlantique. Il est accusé d’avoir tué les 4 membres de la famille Troadec en 2017. Le principal accusé encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Le procès va durer trois semaines.

troadec

>>> A lire aussi : Affaire Jubillar : Ce comportement de Cédric qui a choqué une proche de sa femme

Affaire Troadec : Une histoire de lingots d’or imaginaires qui a viré au drame

Hubert Caouissin, un ancien ouvrier chaudronnier de l’arsenal de Brest, a commis un geste irréversible dans la nuit du 16 au 17 février 2017. Il est à l’origine du meurtre de Pascal et Brigitte Troadec ainsi que de leurs deux enfants. L’accusé a expliqué aux enquêteurs « espionner » sa belle-famille depuis plusieurs années et s’être rendu au domicile de la famille le soir du drame.

Il a ensuite mis fin aux jours de la famille Troadec avec un pied de biche à la suite d’une altercation dans le garage. Une histoire de lingots d’or est à l’origine de ce différend et a poussé Hubert Caouissin à passer à l’acte. Toutefois, cette histoire n’a jamais existé comme le reconnait son ex-compagne, Lydie Troadec, comparée libre mais qui encourt 3 ans de prison et 45 000 euros d’amende pour modification de scène de crimes et recel de cadavres.

Hubert Caouissin est atteint de paranoïa délirante

Les trois prochaines semaines d’audiences vont permettre de mieux cerner la personnalité d’Hubert Caouissin, atteint de délire chronique, et tenter de faire éclater le mystère autour de cette sordide histoire. Le mardi 22 juin, c’est la personnalité de l’ex-compagne du mis en examen qui était mis en avant par les juges.

Par la suite, les juges vont se pencher sur Hubert Caouissin, qui « déréalise sa perception des choses depuis un certain nombre d’années » . Les experts ont diagnostiqué une paranoïa délirante chez le quinquagénaire, qui a conduit à une « altération du discernement » .

Le condamné risque la réclusion à perpétuité tandis que le verdict final sera dévoilé le 8 ou 9 juillet.

>>> A lire aussi : Affaire Jubillar : Cédric Jubillar sur le point de se suicider en prison ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER