Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Algérie : 7 personnes incarcérées après l’incendie d’une maternité ayant causé la mort de 8 nourrissons (vidéo)

Publié par Eugenie le 27 Sep 2019 à 20:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Eu Algérie, sept personnes ont été incarcérées après l’incendie d’une maternité, survenu dans la nuit du lundi 23 au mardi 24 septembre. L’accident a causé la mort de huit nourrissons. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées devant l’hôpital, le lendemain de l’incendie.

La suite après cette publicité

C’est à 3h50 du matin (4h50, heure française) que l’incendie se serait déclenché à l’hôpital Bachir Bennacer à Oued Souf, en Algérie, a rapporté la télévision publique algérienne. Huit nourrissons sont morts, certains « brûlés et d’autres asphyxiés«  . « Nous avons réussi à sauver 11 nourrissons, 107 femmes […] et 28 employés » a indiqué le capitaine de la protection civile.

Mardi, le ministre de la Santé, Mohamed Miraoui, a immédiatement suspendu le directeur de la santé de la wilaya (préfecture), le directeur de l’hôpital et l’équipe de garde. Depuis l’ouverture de l’enquête par le procureur de la République d’Oued Souf, 7 personnes ont été incarcérées. Tous ont été placées en détention provisoire pour « négligence, laisser-aller et homicide involontaire » , rapporte Sud-Ouest.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : À 2 ans, il meurt en sauvant sa famille d’un incendie (vidéo)

Un court-circuit sur un appareil anti-moustique serait à l’origine de l’incendie

Selon les premiers éléments de l’enquête préliminaire, un court-circuit sur un appareil anti-moustique serait à l’origine de l’incendie qui a ravagé la maternité.

La suite après cette publicité

Parmi les parents ayant perdu leur enfant, un couple a particulièrement ému le présentateur d’Ennahar TV qui a lu le témoignage d’un père de deux nourrissons décédés. « Au bout de sept mois de mariage, ma femme a accouché de jumeaux dans la nuit, morts au petit matin » , a-t-il écrit.

Ce n’est pas la première fois que cet hôpital est ravagé par les flammes. En effet, l’établissement avait connu un premier incendie en 2018 qui avait causé d’importants dégâts matériels mais aucune perte humaine.

>>> À lire aussi : Après six fausses couches, l’unique enfant d’un couple américain meurt oublié par sa nounou dans une voiture

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.