Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Il tente d’arrêter un rodéo urbain : il se fait poignarder

Publié par Fanny Jacob le 19 Avr 2023 à 9:14
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le rodéo urbain est complètement illégal sur l’ensemble du territoire français. Pourtant, il y aurait environ 25 000 interventions policières chaque année pour cet acte de délinquance sur les routes.

La suite après cette publicité

Un Brestois de 30 ans, militaire, délivre son expérience avec le rodéo urbain qui sévit dans le quartier brestois de Bellevue. Il a tenté d’intervenir pour arrêter les nuisances sonores induites par le crissement des pneus. Mais les auteurs des faits l’ont roué de coups avant de le poignarder.

À lire aussi : Une sexagénaire retrouvée sans vie attachée en bas de l’escalier d’un immeuble

Rodéo Urbain : un véritable fléau à Brest (et ailleurs)

La suite après cette publicité

Jeunes qui narguent la police, violences urbaines… Les auteurs de rodéos urbains sont de plus en plus violents envers leurs opposants et envers les forces de l’ordre qui tentent d’arrêter ces nuisances sonores et dégradations des routes.

La suite après cette vidéo

Et sur ce sujet, Sylvain Gaillard ne dira pas le contraire. Ce militaire de 30 ans est un fervent militant de la lutte contre le rodéo urbain, ce délit routier qui empêche les habitants du quartier de Bellevue de dormir paisiblement.

En effet, cet habitant de Brest explique que c’est une situation récurrente dans son quartier. D’ailleurs, les rodéos urbains répétés et l’insécurité ambiante sont des motifs qui le poussent aujourd’hui à penser au déménagement.

La suite après cette publicité

« C’est récurrent, c’est tous les weekends dès 14 h jusqu’à 21 h, voire plus » , explique-t-il. Maintenant, il pense « soit le louer (son appartement, ndlr), soit le vendre. J’ai la chance d’être militaire et de pouvoir retourner sur base pour être plus en sécurité » , a ajouté Sylvain.

rodeo urbain brest (1)

À lire aussi : « J’allais me faire taper » : Le témoignage bouleversant de Louka, agressé pour une place à la cantine

« Il est revenu avec une vingtaine de ses amis »

La suite après cette publicité

D’autant que, dimanche 16 avril 2023, Sylvain a été agressé par des jeunes qui se livraient à un rodéo urbain. Le militaire de 30 ans est sorti dans la rue en fin d’après-midi, pour essayer de faire cesser le bruit.

Il est donc allé voir les jeunes en cause, mais ces derniers n’étaient pas coopératifs, au contraire. « Il est revenu avec une vingtaine de ses amis, là ils se sont jetés sur moi et m’ont roué de coups » , a-t-il déclaré auprès de nos confrères.

« Il y avait un jeune avec une batte de base-ball, un autre avec un couteau » , témoigne Sylvain. Une terrible agression non sans conséquences.

La suite après cette publicité

Pour cause, Sylvain porte encore les marques de cette altercation. Un œil au beurre noir et un hématome à l’arrière du crâne, notamment.

La victime a aussi reçu trois coups de couteau. Touché à la fesse, ses jours n’étaient pas en danger. Il a quand même dû être hospitalisé à l’hôpital de la Cavale Blanche.

Bien entendu, Sylvain a porté plainte contre ses agresseurs. Une enquête est en cours. Pour le moment, les auteurs du rodéo urbain et de l’agression n’ont pas encore été retrouvés.

La suite après cette publicité

A lire aussi : Qui est vraiment l’élève qui a poignardé sa professeure ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.