Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Dénouement imminent de l’affaire Jubillar ? Ces déclarations de son fils qui remet tout en cause

Publié par FJ le 20 Sep 2021 à 7:24
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le mystère plane toujours concernant la disparition de Delphine Jubillar dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Les enquêteurs tentent de comprendre ce qu’il s’est passé durant cette fameuse soirée et pour ce faire, ils ont évidemment interrogé les enfants du couple, comme l’a relaté leur avocat, Laurent Boguet dans les colonnes de La Dépêche. 

cedric jubillar enfants avocat

>>> À lire aussi : Cédric Jubillar : une cagnotte ouverte pour lui fait polémique !

Une disparition bientôt élucidée ?

Cela fait plusieurs mois maintenant que le mystère est entier concernant la disparition de Delphine Jubillar. La jeune infirmière du Tarn de 33 ans a subitement disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020.

Son mari Cédric Jubillar se serait rendu compte de sa disparition vers 4 heures du matin et alerte immédiatement les gendarmes. Il explique alors que sa femme serait partie promener les chiens mais ne serait jamais revenu. Les enquêteurs tentent donc de comprendre ce qu’il s’est passé. Et pour ce faire, ils n’hésitent pas à interroger les enfants du couple qui pourraient avoir entendu ou vu quelque chose le soir de la disparition.

>>> À lire aussi : Cédric Jubillar : son père fait des révélations troublantes sur son passé

Le témoignage de Louis étonne

Ce samedi 18 septembre 2021, c’est l’avocat de ces derniers qui s’est confié dans les colonnes de La Dépêche, Laurent Boguet. Et il a fait d’étonnantes révélations sur les dires de Louis, sur cette fameuse soirée du 15 décembre 2020 et qui viennent remettent en cause le témoignage de Cédric Jubillar.

Aux enquêteurs, il a confié qu’il avait entendu les chiens aboyer et sa petite fille pleurer. Une version contredite par l’avocat des enfants : « Mais Louis n’a rien vu. Il n’entend pas les chiens aboyer ce soir-là ni sa petite sœur pleurer vers 3h50, comme le précise son père. Ce soir-là, il a entendu des gros mots et décrit une scène que l’on peut assimiler à une dispute. Entre ses parents, il décrit des chamailleries. Et ce qu’il ressort de tout ceci c’est que ses parents ne s’aimaient pas d’un amour franc ». 

>>> À lire aussi : Cédric Jubillar : la vraie raison pour laquelle il ne sera pas libéré

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0