Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Cédric Jubillar bientôt libéré ? Les amies de Delphine Jubillar s’opposent totalement

Publié par Romane TARDY le 01 Fév 2023 à 11:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Delphine Jubillar est introuvable depuis plus de deux ans. Son mari Cédric est toujours derrière les barreaux, mais pour combien de temps ? Ses avocats enchainent les demandes de libération, ce qui déplait beaucoup aux amies de la disparue.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Affaire Jubillar : Cette décision radicale qui vient de tomber

Une septième demande de libération pour Cédric Jubillar

La suite après cette vidéo

Depuis le 15 décembre 2020, Delphine Jubillar n’a plus donné signe de vie, mais surtout son corps n’a pas été retrouvé. Son mari est le principal suspect dans l’affaire. Il est derrière les barreaux depuis juin 2021.

La suite après cette publicité

Faute de preuves, ses avocats tentent régulièrement d’avoir recours à des demandes de remise en liberté. Une septième va ainsi être déposée en ce début février, surtout qu’un logement attendrait Cédric à sa sortie. Un rapport de justice sur cet appartement proposé devrait donc accompagner cette nouvelle requête. Toutes les précédentes demandes ont été refusées avec le motif suivant : « la préservation des indices et la poursuite de l’enquête » .

cedric jubillar

En théorie, le père de famille pourrait être en détention provisoire jusqu’en juin 2025. Cette période peut en effet durer trois ans avec une quatrième année supplémentaire après la programmation du procès. Toutefois, Cédric devrait passer devant la justice bien avant cette date butoir.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Cédric Jubillar : Manipulateur, impulsif… Ce que dévoile son enquête de personnalité

Les proches de Delphine à bout

Cette énième demande a exaspéré les proches de Delphine. Lundi 30 janvier, sur le groupe Facebook Soutiens aux familles de Delphine Aussaguel, ses amies ont réagi : « Et si nous avons envie de dire haut et fort : non à la libération de Cédric Jubillar, nous le dirons encore et encore » .

La suite après cette publicité

Ses amies n’en peuvent plus d’attendre le dénouement de l’enquête : « C’est trop long, interminable. Les mensonges n’ont que trop duré » . Toutefois, elles veulent encore croire que la vérité finira par éclater : « Le jeu est terminé ! Tôt ou tard, les enquêteurs trouveront » .

Elles sont aussi persuadées de la culpabilité de Cédric : « Si la justice l’a placé en détention et qu’il est le suspect n°1, ce n’est pas par plaisir ou pas une quelconque incompétence des enquêteurs. Toutes les pistes ont été étudiées et écartées une à une. Il y a assez d’indices graves et concordants pour que Cédric soit incarcéré et qu’il ne sorte pas » .

À lire aussi : Reconstitution affaire Jubillar : des images ont fuité, elles font froid dans le dos

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.