Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Cédric Jubillar : les révélations choquantes et inattendues de sa banquière relancent l’enquête

Publié par FJ le 23 Juil 2022 à 16:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’affaire de la disparition de Delphine Jubillar ne cesse de déchaîner les passions. Pour preuve, jeudi 21 juillet 2022, le journal Le Figaro s’est penché une nouvelle fois sur cette terrible disparition qui a eu lieu dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 décembre 2020. Dans l’article, on en apprend un peu sur le principal suspect, Cédric Jubillar, grâce notamment aux révélations de sa banquière. 

Publicité
disparition delphine jubillar banquiere

Cédric Jubillar, le suspect parfait ?

C’est une affaire qui n’a pas encore livré tous ses secrets. Depuis bientôt deux ans maintenant, Delphine Jubillar, jeune infirmière du Tarn a totalement disparu au beau milieu de la nuit, entre le mardi 15 et le mercredi 16 décembre 2020. Depuis ce jour, elle n’a plus donné aucun signe de vie. C’est son mari, Cédric Jubillar qui a donné l’alerte à la gendarmerie aux alentours de 4 heures du matin.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Rapidement, les regards se sont tourné vers l’artisan plaquiste de 34 ans. Et pour cause, leur couple battait de l’aile et Delphine Jubillar avait prévu de le quitter après les fêtes de Noël, ayant même refait sa vie avec un autre homme. Cédric Jubillar a été placé en détention provisoire le 18 juin 2021, mais depuis, il ne cesse de clamer son innocence. Ses avocats regrettent le fait qu’il ait rapidement été érigé en train que « suspect parfait », alors que les preuves sont extrêmement minces, voire inexistantes.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Sa banquière fait des révélations

Et pour tenter d’en savoir un peu plus sur la personnalité du père de famille, le journal Le Figaro a dévoilé un nouvel article jeudi 21 juillet 2022. Nos confrères en ont profité pour interviewer sa banquière et celle-ci a fait de lourdes révélations : « J’ai régulièrement des alertes sur le compte de monsieur pour défaut de provision. En revanche, Mme Jubillar n’a jamais fait l’objet d’anomalie. Ces dernières années, il a enchaîné les chantiers au noir, missions en intérim et CDD » assure-t-elle, regrettant ensuite le fait que Cédric Jubillar ait pioché à plusieurs reprises dans les comptes des enfants pour sa consommation de cannabis. Cédric Jubillar s’était défendu et avait assuré « subvenir, grâce à l’argent gagné au noir, aux loisirs de la famille, s’acquittant des dépenses liées aux ‘restaurants, balades, zoos, Aqualand  ». 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.