Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Delphine Jubillar : nouvelles révélations sur l’audition de son époux

Publié par Manon CAPELLE le 17 Mai 2021 à 13:31

Dans le cadre de la disparition de Delphine Jubillar, son mari a été auditionné le 30 avril dernier. Comment s’est déroulé cet entretien avec la juge d’instruction ? L’avocat de Cédric Jubillar a pris la parole auprès de La Dépêche, ce dimanche 16 mai.

delphine jubillar audition mari

>>> À lire aussi : Disparition de Delphine Jubillar : Ces deux hypothèses encore envisageables

L’époux de Delphine Jubillar a été auditionné par les juges en tant que partie civile

Alors que Delphine Jubillar reste introuvable depuis le 16 décembre, l’enquête autour de sa disparition se poursuit. Le 30 avril dernier, Cédric Jubillar a été auditionné. Son avocat, Maître Jean-Baptiste Alary a rapporté comment s’était déroulé l’entretien à nos confrères de La Dépêche.

Cette entrevue a duré « moins de deux heures » et s’est passé « dans un climat parfaitement serein ». De plus, il ajoute : « Il était symboliquement important pour nous que Cédric soit auditionné le premier et qu’il soit considéré comme une victime dans cette affaire ». Aussi, il assure : « C’est le fruit d’une mûre réflexion des juges qui ont pris la décision que rien ne pouvait mettre en cause mon client ».

Un soulagement pour l’époux de Delphine Jubillar. Ce dernier souhaitait être entendu par les juges pour avoir accès au dossier. Alors qu’il avait été interrogé à deux reprises en tant que témoin, il s’est désormais constitué partie civile. Ainsi, Cédric Jubillar a accès à certains éléments du dossier d’instruction.

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar : des découvertes macabres près d’un cimetière ?

Une surmédiatisation difficile à gérer

Pourtant, le mari de Delphine Jubillar a dû faire preuve de patience. En effet, son rendez-vous était initialement fixé à la mi-avril. En raison des restrictions sanitaires ordonnées par le gouvernement, son rendez-vous a été reporté.

Suite à son audition, il n’a pas été mis en cause. Cependant, il doit faire face à l’engouement autour de la disparition de Delphine Jubillar. Son avocat explique : « Cette surmédiatisation, il ne l’a jamais voulue et sa situation financière est très délicate. Il doit tout assumer seul avec ses deux enfants ».

En février dernier, son avocat expliquait : « À deux reprises, les gendarmes sont passés sur son lieu de travail, pour diverses raisons, ce qui n’a certainement pas été vu d’un très bon oeil. À la fin de sa période d’essai, il n’a pas été gardé. Il peine à présent à trouver un nouvel emploi. Le nom de Jubillar peut faire fuir un patron en ce moment. Pourtant, il est volontaire, il a envie de travailler. »

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar : son mari, Cédric, sort du silence et prend la parole sur les réseaux sociaux