Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Delphine Jubillar en vie et recluse dans une secte ? Cette nouvelle hypothèse qui perturbe l’enquête

Publié par Romane TARDY le 04 Mai 2022 à 11:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cédric Jubillar est le premier suspect dans la disparition de sa femme Delphine. S’il est présumé innocent, les témoignages et hypothèses affluent autour de lui. Toutefois, une nouvelle révélation vient de tomber. Delphine pourrait-elle être recluse dans une secte quelque part ?

Delphine dans une secte ou partie faire le Djihad ?

Cédric Jubillar est le suspect numéro 1 dans la disparition de sa femme le 15 décembre 2020. Les témoignages à l’encontre du mari de la disparue se sont multipliés : il est décrit comme quelqu’un de manipulateur et extrêmement jaloux. De plus, les recherches pour retrouver le corps n’ont pas arrêté : cimetière, ferme abandonnée, mais en vain.

Récemment, c’est encore une nouvelle révélation qui est tombée lors du reportage BFM TV. Un extrait de l’enquête « Qui est vraiment Cédric Jubillar » a laissé perplexes les téléspectateurs. Un proche de la famille a rapporté une conversation lors d’un dîner de famille avec le principal suspect et pas des moindres.

« Cédric, affalé sur le canapé, l’air malheureux. On lui pose carrément la question, s’il lui avait fait du mal » , raconte le témoin dont la voix a été trafiquée pour garder l’anonymat. « Non jamais, je ne lui ai pas fait de mal, ce n’est pas moi. Tu ne crois quand même pas que j’ai été capable de faire ça ? » , aurait répondu Cédric.

Le mari de Delphine aurait ensuite donné son idée sur l’endroit où se trouve sa femme : « Il a parlé qu’il l’avait surprise en train de prier, que peut-être elle était partie dans une secte, après peut-être elle est partie faire le Djihad » . Evidemment, cette hypothèse a semblé peu convaincante pour le proche de la famille : « Je ne l’ai pas cru. Il est très menteur, il peut vous raconter un truc qui ne s’est jamais produit » .

Mais qui est vraiment Cédric Jubillar ?

Cédric Jubillar a-t-il le profil d’un tueur ou du moins d’une personne qui aurait pu commettre l’irréparable par jalousie ? Âgé de 34 ans, il a grandi dans des conditions difficiles, ballotté entre des familles d’accueil. Né sans père, l’artisan n’a pas eu une jeunesse facile.

Pourtant, il serait pendant longtemps resté « vif, intelligent, jovial » , selon  Françoise qui a accueilli Cédric quand il était encore très jeune. Elle a dévoilé des photos du suspect enfant en affirmant qu’il « n’avait pas l’air d’être méchant » .

Le petit Cédric a ensuite été rendu à sa mère à l’âge de cinq ans. C’est là que tout va basculer. Au contact de son beau-père, Cédric Jubillar va être soumis à une grande violence. Pourtant, son ami Kevin qui a témoigné pour BFMTV affirme que lors de leur séjour commun dans un centre d’accueil pour jeunes difficiles, le jeune Cédric de 16 ans était « super, souriant, toujours en train de faire le con » . Ce dernier n’a témoigné d’aucune altercation le concernant, contrairement à l’assistante familiale. En effet, cette dernière évoque un adolescent au « sourire narquois » .

Il semblait ensuite avoir enfin trouvé la paix auprès de Delphine mais leur vie de couple s’est aussi vite dégradée. Tromperie, maison délabrée, disputes incessantes, le couple allait divorcer. Delphine envisageait même de se remarier avec son amant.

Comment a-t-on pu en arriver-là ? C’est une question qui reste encore à élucider tant que Cédric Jubillar est présumé innocent.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0