Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Delphine Jubillar : Et si elle n’était jamais sortie de chez elle ?

Publié par FJ le 13 Oct 2021 à 14:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Nouveau rebondissement très important dans l’affaire Delphine Jubillar. En effet, l’enquête pourrait bien toucher à sa fin puisque selon les derniers éléments de cette dernière, la jeune infirmière de 33 ans n’aurait jamais quitté son domicile le soir de sa disparition dans la nuit du 15 au 16 décembre 2021.

delphine jubillar disparition

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar : cette date à laquelle son corps pourrait être retrouvé

Delphine Jubillar, bientôt la fin de l’enquête ?

Il y a bientôt un an, Delphine Jubillar disparaissait. L’infirmière du Tarn de 33 ans disparaissait dans la nuit du 15 au 16 décembre 2021 au beau milieu de la nuit. Son mari, Cédric se serait rendu compte de sa disparition et aurait appelé les gendarmes vers 4 heures du matin.

Une fois sur place, il leur a expliqué que la mère de ses enfants serait sortie pour promener les chiens et aurait subitement disparu. De nombreuses battues ont été organisées auxquelles Cédric Jubillar a participé. Après quelques semaines d’enquête, les regards se tournent vers le mari. Et pour cause, selon les proches de l’infirmière, Delphine Jubillar avait prévu de quitter son mari après les fêtes, une décision qui aurait pu le pousser à commettre le pire.

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar : la vérité serait bien sur le point d’éclater

Elle n’aurait jamais quitté le domicile

Ce dernier est actuellement en détention provisoire pour homicide volontaire sur conjoint depuis le 18 juin dernier. Mais depuis ce jour, l’enquête stagne. En effet, Cédric Jubillar ne cesse de clamer son innocence, et les autres pistes ne donnent rien.

Mais ce mercredi 13 octobre 2021, l’enquête est de nouveau relancée. Et pour cause, selon les derniers éléments, Delphine Jubillar n’aurait en réalité jamais quitté son domicile dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. En effet, les enquêteurs ont longtemps pensé que la trace de Delphine Jubillar s’était arrêtée à un panneau « stop », à une intersection à seulement quelques mètres de la maison suite au flair d’un des chiens de la gendarmerie qui se serait arrêté à cet endroit. Or, selon un voisin, le chien de la gendarmerie aurait simplement uriné à cet endroit, pensant du coup qu’il s’était arrêté pour renifler une piste. En réalité, ce dernier n’a trouvé aucune piste de Delphine Jubillar à l’extérieur après sa disparition.

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar enterrée dans les souterrains près de son domicile ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0