Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Delphine Jubillar morte dans un accident de voiture ? La thèse relancée !

Publié par FJ le 16 Août 2021 à 14:18
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis le 16 décembre 2020, Delphine Jubillar est portée disparue. L’infirmière de 33 ans s’est littéralement envolée. L’avocat de son mari, Cédric Jubillar vient de relancer une nouvelle fois la thèse de la mort par accident de voiture. 

delphine jubillar morte accident voiture

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar : ses derniers achats avant sa disparition dévoilés !

Delphine Jubillar, le mystère court toujours

Dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, Delphine Jubillar a totalement disparu. La jeune infirmière du Tarn de 33 ans serait sortie au beau milieu de la nuit pour sortir les chiens et n’a depuis, plus jamais donné signe de vie. 

Les regards se sont alors tournés vers le mari Cédric Jubillar. Et pour cause, le couple était en instance de divorce et Delphine Jubillar avait l’intention de le quitter après les fêtes de Noël. Une annonce qui aurait pu pousser Cédric Jubillar a commettre le pire. C’est la raison pour laquelle il a été placé en détention provisoire pour « homicide volontaire sur conjoint« , depuis le 18 juin 2021.

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar : cette décision radicale pour se protéger de son mari

La thèse de l’accident de voiture relancée

Une décision qui ne plaît pas à l’avocat de Cédric Jubillar, Me Jean-Baptiste Alary. En effet, dans les colonnes du magazine Elle ce vendredi 13 août. Il a insisté sur le fait que le dossier de son client soit vide. « Mon client se dit innocent, mais il sait que ce sera un combat difficile. Il y a ici présomption de culpabilité, et c’est très grave. Dans cette affaire, on fait de la morale, parce que c’est moralement commode de faire de Delphine Jubillar une mère iconique et de Cédric Jubillar un salaud » a-t-il assuré.

Il a ensuite regretté que de nombreuses pistes n’aient pas été exploitées plus que ça, notamment la thèse de l’accident de voiture. Il a notamment évoqué une « 308 GTI noire qui passe à une telle vitesse devant la pharmacie qu’on n’arrive pas à identifier son immatriculation. Serait-ce si hallucinant, par exemple, d’imaginer un automobiliste qui ait paniqué après un accident ? Quelqu’un qui aurait roulé trop vite, l’aurait percutée et tuée, avant de la faire disparaître, et de passer devant la pharmacie ». 

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar : son corps retrouvé sous une plaque de fer après des mois de recherches ?

0