Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Choc : un enfant de 4 ans prend place dans un manège à sensations fortes, les protections de sécurité défaillent !

Publié par Celine Spectra le 12 Avr 2022 à 8:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La sécurité serait-elle à revoir dans les parcs d’attractions ? En effet, alors qu’il y a peu nous vous dévoilions les images d’une ceinture qui se détache au Parc Astérix, un manège populaire pour enfants a été fermé ce week-end après qu’un garçon de quatre ans a été laissé sans aucune sécurité.

Choc : un enfant de 4 ans prend place dans un manège à sensations fortes, les protections de sécurité défaillent !

Facebook

Un garçon de quatre ans a été laissé sans aucune sécurité dans un manège à sensations

Alors que certains restent bloqués plusieurs heures dans un ménage, le dimanche 10 avril, le pire a été évité de justesse ! En effet, Tristan Curtis, jeune garçon âgé de seulement 4 ans, a failli être projeté dans les airs après que son garde-corps n’a pas été verrouillé sur lui. Sur les images diffusées sur Facebook, on peut voir que Tristan est assis aux côtés de trois autres enfants. Tous sont agrippés à leurs attaches, alors que le jeune garçon se penche en avant, son garde-corps toujours en l’air. Quelques instants avant le lancement du manège, les opérateurs ont été alertés par des passants sous le choc.

La mère de Tristan, Sky Boustani Curtis n’était alors pas en train de regarder son fils, elle a finalement rapidement réalisé ce qui se passait. Elle affirme que l’opératrice a arrêté le manège, mais n’est jamais sortie de sa cabine, alors un père d’un autre enfant a finalement fait descendre le petit étant donné que son époux et elle, étaient trop petits pour l’atteindre.

Elle dévoile les images sur Facebook

Eva Grace, une autre maman présente au moment des faits, a souhaité partager l’image sur les réseaux sociaux. Afin d’avertir les parents de faire très attention. Selon elle, la barre de sécurité n’a jamais été posée. Et l’opératrice a commencé le trajet sans préavis ni aucun contrôle. « Certains de ces opérateurs ne font pas leur travail et leur devoir de diligence ! »

La maman du petit Tristan dévoile, quant à elle, que son fils est autiste. Elle ne sait donc pas comment il se sent. Néanmoins, elle déclare avoir déposé un rapport d’incident. Mais pour l’heure, elle assure ne pas avoir été contactée par les organisateurs de l’événement.

 

0