Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une femme est enterrée vivante pendant 10 heures !

Publié par Gabrielle Nourry le 02 Avr 2023 à 20:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Cette histoire improbable s’est déroulée au Brésil. Une femme de 36 ans a été retrouvée vivante par les forces de l’ordre alors qu’elle avait été enterrée dans une tombe plusieurs heures auparavant. La piste d’une vengeance est envisagée.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Elle aurait lutté une dizaine de jours après son enterrement, tentant de sortir de son cercueil…

Une femme enfermée vivante dans une tombe

Une mère de famille de 36 ans a été découverte vivante par la police brésilienne après avoir passé près de 10 heures, enfermée dans un cercueil. Ce sont les employés du cimetière municipal de Visconde do Rio Branco qui ont donné l’alerte le mardi 28 mars dans la matinée.

La suite après cette publicité

En arpentant les allées du cimetière, ils sont étonnés par la présence de traces de sang près d’une niche funéraire fraîchement scellée. La police indique que l’habitacle était en briques et en ciment. Plusieurs tombes pouvaient être empilées légèrement en dehors du sol.

Une fois sur place, « les policiers ont entendu des appels au secours, cassé la paroi et retiré une femme qui présentait des blessures à la tête et des plaies sur les bras », précise le communiqué de la préfecture locale. La brésilienne de 36 ans était en état de choc, mais aussi blessée après avoir passé près de 10 heures sous terre.

enterrée vivante
La suite après cette publicité

À lire aussi : En plein enterrement, cette petite fille de 3 ans se réveille alors que tout le monde la pensait morte…

La piste d’une vengeance liée à un trafic de drogue

Mais comment cette femme s’est-elle retrouvée dans un tel cauchemar ? Elle a expliqué que deux hommes s’étaient introduits chez elle la veille. Ils ont agressé son mari avant de l’enlever et de l’enterrer vivante. La mère de famille a été transportée à l’hôpital où son état s’est stabilisé.

La suite après cette publicité

Le commissaire chargé de l’enquête fait état d’une première piste. Il s’agirait d’une vengeance de la part des membres d’un gang. L’origine serait ainsi un différend lié à un trafic de drogue ou d’armes.

Les deux suspects, qui seraient âgés de 20 et 22 ans, n’ont pas été retrouvés par les forces de l’ordre.

À lire aussi : Ils entendent des cris venant d’une tombe dans un cimetière et découvrent l’impensable !