Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Mort du fils du cuisinier Yannick Alléno : ce que l’on sait sur la voiture qui l’a percuté

Publié par Mia le 10 Mai 2022 à 22:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Récemment, les incidents causés par des voitures se font récurrents. Il y a peu de temps, un joueur de foot a notamment percuté sa propre compagne avec son véhicule. Ce dimanche 8 mai 2022, c’est un autre accident qui a eu lieu. Mais celui-ci a été mortel. En effet, à Paris, un chauffeur a percuté le fils du chef cuisinier Yannick Alléno alors que ce dernier circulait en scooter. Antoine Alléno, 24 ans, est décédé des suites de cette violente collision.

Pourquoi le conducteur de la voiture a-t-il foncé sur Antoine ? Que s’est-il vraiment passé ? Voici tout ce que nous savons sur cette affaire.

MORT DU FILS DU CHEF YANNICK ALLÉNO ANTOINE

Décès du cuisinier Antoine Alléno, deux autres personnes impactées

Ce 8 mai 2022, Antoine Alléno, fils du célèbre chef cuistot Yannick Alléno, a été violemment percuté par une voiture. Ce dernier, âgé de seulement 24 ans, est mort à la suite de cet incident de la route. Le jeune homme a perdu la vie après un accident au niveau du 7e arrondissement de Paris. Il était à bord de son scooter, arrêté à un feu rouge. Celui qui avait lancé « Burger Père et Fils », avec son père, est décédé dans la soirée, extrêmement blessé. Antoine Alléno avait encore toute la vie devant lui et était vu, dans le milieu de la cuisine, comme « talentueux et prometteur » . Il était sur la même lignée que son père.

D’après ce que nous savons, pour l’instant, Antoine Alléno a été percuté au niveau d’un feu rouge. C’était bout de l’avenue Bosquet à Paris. Le conducteur de la voiture incriminée arrivait à toute allure sur la voie et aurait voulu s’insérer entre Antoine et un autre homme en deux-roues. Selon la police, la voiture aurait donc percuté le premier conducteur motorisé, en VTC, puis le véhicule d’Antoine.

Sous le choc, Antoine Alléno et sa passagère, âgée de 28 ans, ont été projetés sur le sol. Le jeune homme de 24 ans est décédé avant l’arrivée des secours. Quant à sa passagère, elle est actuellement hospitalisée et souffre de multiples contusions. Du côté du chauffeur en VTC, lui aussi percuté, il ne présente que de très légères blessures.

Un « homicide involontaire » causé par un chauffeur en fuite

Les agents de police de Paris ont donné plus amples informations sur le conducteur de la voiture en cause. La police indique que la voiture en question était un véhicule volé. Il s’agissait d’une Audi noire de modèle RS6. Celle-ci était garée au niveau du numéro 83 de la rue du Bac et apparemment son propriétaire était à ce moment-là au restaurant « Le Coya » . C’est durant cette soirée au restaurant que sa voiture est finalement volée par un homme. L’homme, qui conduisait lors de la mort d’Antoine Alléno, s’était présenté au voiturier avec un faux ticket. Il a ensuite volé la voiture et s’est enfui en conduisant très vite.

Par ailleurs, une course-poursuite a de nouveau eu lieu à Paris après l’accident. Juste à la suite de la collision, le chauffeur et voleur de la voiture a tenté de s’échapper à pied en courant. Mais, celui-ci a été interpellé par un policier hors service avant qu’il ne disparaisse. Il faut dire qu’il se rendait coupable d’homicide involontaire, d’excès de vitesse, de vol de voiture et de délit de fuite. Le suspect, âgé de 25 ans, est actuellement placé en garde à vue. Une enquête est ouverte par le parquet de Paris pour « homicide involontaire aggravé« .

Un jeune homme prêt « à révolutionner le paysage gastronomique »

Face à de telles circonstances, le chef cuisinier Yannick Alléno est forcément anéanti. Dans un communiqué, partagé ce lundi, la famille du jeune cuisinier prometteur s’est exprimée avec tristesse. « Antoine appartenait à cette nouvelle génération de cuisiniers, déterminée à révolutionner le paysage gastronomique français. C’est avec beaucoup de chagrin que nous partageons cette triste nouvelle. En cette période douloureuse, la famille Alléno et leurs proches sont très sensibles à la bienveillance et à la compréhension de tous, dans le respect de leur intimité » , a écrit la famille du jeune homme.

0