Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Ils installent une caméra de surveillance pour piéger leur propriétaire, ce qu’il fait avec leurs dessous les choque

Publié par FJ le 27 Juil 2020 à 6:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une histoire plutôt sordide qui s’est passé dans la région du Finistère. Un homme qui louait son logement à des locataires a été mis en examen après avoir tripoté à plusieurs reprises les sous-vêtements des habitants.

finistère vol sous vêtements

>>> À lire aussi : Airbnb : dites au revoir aux fêtes sauvages dans les locations !

Un propriétaire envahissant

Cela fait plusieurs années maintenant que des sites comme Airbnb ont le vent en poupe. Finis les grands hôtels ou les Club Med, bon nombre de citoyens préfèrent désormais prendre leur propre logement. Mais évidemment, cela peut parfois laisser place à quelques mauvaises surprises. 

Mais les trois-quarts du temps, ce sont les propriétaires qui font parfois d’horribles découvertes. Sur les sites internet, il n’est pas rare de voir les témoignages de certains d’entre eux qui ont récupéré leur logement dans un état absolument pitoyable. Nourriture moisie dans le frigo, toilettes sales, certains ont eu leur habitation mise sans dessus-dessous. Mais parfois, c’est du propriétaire dont il faut se méfier.

>>> À lire aussi : Airbnb décide dorénavant de scruter chacun de vos faits et gestes !

L’homme mis en exam

L’histoire se déroule dans le Finistère. Une famille est venue passer quelques jours dans la région et a donc décidé de louer la maison d’un homme. Mais au bout de plusieurs jours, cette dernière commence à avoir des doutes concernant le propriétaire.

Ils sont intimement persuadés qu’il vient dans la maison lorsqu’ils ne sont pas là. Ils décident alors de mettre en place une caméra de surveillance. Et ce qu’ils vont découvrir est au-dessus de leur espérance. Le sexagénaire a ainsi été filmé, tripotant la lingerie féminine de ses locataires.

Il a été interpellé ce vendredi matin et a été déféré devant le parquet de Quimper ce samedi et devrait être prochainement convoqué devant la justice. En attendant, il a l’obligation de se soigner psychologiquement.

>>> À lire aussi : En louant son appartement sur Airbnb, elle ne s’attendait pas à ce que les locataires se retrouvent sur un site porno

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.