Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un homme noir amputé des deux jambes tué par des policiers

Publié par Gabrielle Nourry le 03 Fév 2023 à 19:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Anthony Lowe, un père de famille de 36 ans, amputé des deux jambes, a été abattu jeudi 26 janvier par des policiers aux États-Unis. L’homme était soupçonné d’avoir agressé une personne avec un couteau de boucher.

À lire aussi : La publication de la vidéo d’un policier blanc abattant un homme noir après un contrôle routier crée l’effroi dans le Michigan !

Un homme noir en fauteuil roulant tué par des policiers

La police américaine est de nouveau accusée d’usage excessif de la force. Jeudi 26 janvier, un homme noir amputé des deux jambes a été tué par des agents de la ville de Huntington Park. Il fuyait les agents après être descendu de son fauteuil roulant. Un drame qui survient seulement quelques jours après le d*cès de Tyre Nihols, un afro-américain passé à tabac par cinq policiers noirs.

« Je ne peux tout simplement pas comprendre pourquoi ils feraient cela à quelqu’un en fauteuil roulant. Je veux que quelqu’un m’explique quelle était la raison pour laquelle vous avez dû abattre un gars qui n’a pas de jambes » déplore la sœur d’Anthony Lowe.

La police aurait reçu un appel au sujet d’un homme en fauteuil qui avait poignardé quelqu’un. Arrivés sur place, les agents voient Anthony Lowe faisant un « mouvement plusieurs fois au-dessus de sa tête comme s’il allait lancer le couteau ». Les deux policiers ont alors tiré une dizaine de balles envers le père de famille.

homme noir ampute

À lire aussi : Des policiers rouent de coups un homme interpellé… Les images font froid dans le dos

Une vidéo de la scène circule sur les réseaux sociaux

Près d’une semaine après le drame, des vidéos de témoins ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux. Sur l’une d’entre elles, on voit Anthony Lowe tenu en joue par deux policiers qui essaie ensuite de s’éloigner, laissant derrière lui son fauteuil roulant.

L’homme tient en effet un objet brillant dans l’une de ses mains, qui ressemble à un couteau. Les policiers qui ont tiré sur l’individu de 36 ans sont en congés. Ils vont subir une évaluation psychologique et vont être écartés le temps de l’enquête.

Lors d’une conférence de presse ce lundi 30 janvier, la famille de la victime indique qu’il souffrait de troubles mentaux. « Cela aurait pu être géré autrement. Mais ils ont choisi les coups de feu comme solution au problème. C’est insensé » a déclaré la mère d’Anthony Lowe.

À lire aussi : Des policiers s’enfoncent dans la boue en pleine opération : la vidéo fait le buzz

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER