Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Infirmière tuée dans un hôpital : Le motif du suspect dévoilé

Publié par Gabrielle Nourry le 24 Mai 2023 à 16:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Ce lundi 22 mai, un individu a attaqué au couteau une infirmière ainsi qu’une secrétaire au CHU de Reims. Malheureusement, l’infirmière de 37 ans n’a pas survécu à ses blessures. Le suspect a été entendu et en a dit plus sur ses motivations.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Drame : un schizophrène entre chez une femme et la viole devant son bébé

Une infirmière victime d’une attaque au couteau

Ce lundi 22 mai, un terrible drame a eu lieu au CHU de Reims. Deux femmes ont été attaquées au couteau en début d’après-midi dans les vestiaires du service de l’unité de médecine et santé au travail. Une infirmière de 37 ans, Carène Mezino a perdu la vie dans la nuit du lundi à mardi.

La suite après cette publicité

Cette trentenaire était mère de deux enfants de 8 et 11 ans. Selon l’autopsie, elle a succombé à « une hémorragie interne provoquée par des lésions d’organes thoraciques et abdominaux ». Sa collègue, une secrétaire médicale, est sortie du bloc opératoire.

« Elle est maintenant en surveillance, elle va mieux, mais restons quand même toujours prudents » a expliqué le ministre de la Santé, François Braun. Une minute de silence a été observée dans tous les hôpitaux de France ce mercredi 24 mai en mémoire à l’infirmière.

attaque couteau hopital
La suite après cette publicité

À lire aussi : À 17 ans, cette schizophrène couche sur papier ses hallucinations ! Des dessins aussi beaux que troublants !

Le suspect souffre de schizophrénie et de paranoïa

Le suspect est un homme âgé de 59 ans qui souffre de schizophrénie et de paranoïa. Lors de son interpellation, il a affirmé « en vouloir au personnel hospitalier » et « aux blouses blanches ». Il s’en serait donc pris aux victimes en raison de leur qualité.

La suite après cette publicité

« Lors de son interrogatoire, l’agresseur a tenu des propos incohérents, mais reconnait les faits » a indiqué le procureur de la République de Reims. Le suspect était suivi en psychiatrie depuis 1985, mais avait récemment arrêté son traitement. Sa mère craignait qu’il passe à l’acte.

Une enquête a été ouverte pour assassinat et tentative d’assassinat. Au vu du risque important de récidive, il va être placé en détention provisoire.

À lire aussi : Attaque au couteau dans le métro : plusieurs blessés à déplorer