Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Montpellier : Deux migrants ont agressé une femme enceinte de sept mois

Publié par Céline le 19 Mai 2022 à 11:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que tout le monde garde en mémoire l’affaire de Thaïs d’Escufon, un nouveau drame vient d’avoir lieu à Montpellier ! En effet, une jeune femme enceinte de sept mois a été agressée par deux migrants ! En garde à vue, l’un des deux s’est, en outre, exhibé dans la cellule et a outragé les policiers… 

Montpellier Deux migrants ont agressé une femme enceinte de sept mois !

Pixabay

Deux migrants à Montpellier accusés de violence sur une femme enceinte

Alors qu’en décembre dernier, avait lieu de violents affrontements entre les forces de l’ordre et les migrants… Ce fait d’hiver ne risque pas de redorer l’image des migrants… Les faits ont eu lieu ce samedi 14 mai, vers 22 h 40, dans une rame du tramway à Montpellier. Selon une source policière, il s’avère que deux hommes ont violemment agressé une jeune femme de 20 ans. Celle-ci est enceinte de sept mois…

Visiblement sous l’emprise de médicaments, un des individus a importuné trois jeunes adolescentes. Pour interrompre la scène, la future maman a décidé d’intervenir. Cette dernière a même réussi à le mettre au sol en le poussant violemment lorsqu’il se dirigeait vers elle. Ce qui a rendu, comme vous pouvez l’imaginer, l’homme fou de rage ! 

Elle avertit rapidement son compagnon, une bagarre éclate !

Très énervé donc, l’individu a administré à la future maman trois coups de pied dans le ventre. En parallèle, le second individu a essayé d’arracher son collier. La jeune femme parvient à ce moment tant bien que mal à appeler son conjoint par téléphone. Ce dernier arrive sur le quai et une bagarre éclate.

Le futur papa plaque ainsi rapidement au sol celui qui a donné des coups à sa conjointe. Mais très vite, il est frappé par l’autre homme qui utilise un tesson de bouteille. Signalés par des témoins, des forces de l’ordre interviennent rapidement sur place.

Bien évidemment, les deux agresseurs sont placés en garde à vue. Et une enquête a été ouverte pour outrage, menaces de mort et tentative de vol engendrant un ITT. Les deux individus se sont présentés comme étant des mineurs non accompagnés. Fabrice Bélargent, procureur de la République de Montpellier, a dévoilé que le premier affirme être né en Algérie et le second atteste de son côté avoir trois identités successives… De plus, le premier s’est exhibé dans les cellules du commissariat suite à son interpellation… 

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0