Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Nicolas Noguier, fondateur de l’association LGBT+ « Le Refuge » en garde à vue après plusieurs plaintes, dont agressions sexuelles

Publié par Céline le 21 Jan 2022 à 10:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis ce mercredi 19 janvier, Nicolas Noguier est en garde à vue à Montpellier. L’ancien président et fondateur de l’association Le Refuge est visé par plusieurs plaintes, dont notamment quelques-unes pour agressions sexuelles…

Nicolas Noguier en garde à vue après plusieurs plaintes, dont agressions sexuelles

Image Youtube

>> A lire aussi : Nuno Mendes violent ? Le joueur du PSG a déjà menacé un recruteur au couteau 

Nicolas Noguier en garde à vue après plusieurs plaintes

Ce mercredi 19 janvier dans l’après-midi, le fondateur du Refuge a été placé en garde à Montpellier. Il a été libéré dès le jeudi. Nicolas Noguier est visé par plusieurs plaintes pour attouchement ou agression sexuels. Abus de faiblesse ou encore corruption de mineur. Et également harcèlement moral ou sexuel. Ces nombreuses plaintes ont été déposées par d’anciens bénévoles de l’association LGBT+ accueillant les jeunes rejetés par leur famille. Mais aussi par certains de ces jeunes…

Nicolas Noguier n’est pas le seul visé. Son compagnon, Frédéric Gal, ancien directeur général du Refuge a également été entendu par les enquêteurs.

>> A lire aussi : Violée et séquestrée, elle est retrouvée par la police… grâce à Snapchat ! 

De graves dysfonctionnements au sein de l’association

L’affaire a débuté en décembre 2020 suite à une enquête accablante de Médiapart. Dès février 2021, un audit effectué par un cabinet indépendant confirmait de graves dysfonctionnements au sein de cette association.

Le jour même où les conclusions de cet audit étaient rendues publiques, Nicolas Noguier avait déclaré démissionner de son rôle de président du Refuge pendant 18 ans. Par ailleurs, toujours à cette même période, le parquet de Montpellier avait entamé une enquête préliminaire pour des faits soupçonnés suite à de multiples signalements. Les faits reprochés seraient notamment des accusations de viol et d’agression sexuelle. Nicolas Noguier, présumé innocent, a toujours nié les faits reprochés contre lui jusqu’à aujourd’hui.

>> A lire aussi : Viol, brûlures : Avec son compagnon, elle torture sa mère avant d’en finir…

Source : Jean-Marc Morandini
0